Une petite dernière pour l'année !

Publié le par yanshkov

Quelques nouvelles du front . Euh .. plutôt de la jambe en fait ! Malgré la nuit blanche passée entre Saint-Etienne et Lyon, je n'ai pas réussi à dormir avant minuit dimanche soir . La faute à de méchantes décharges électriques dans le mollet droit et à une douleur au dessus du pied . Et puis je dois dire que j'ai aussi pas mal cogité ... 


Donc lundi, après une journée de boulot un peu "boitillante", visite chez mon médecin . Mon cas la laisse un peu perplexe, des symptômes de sciatique (tronquée comme ils disent !) mais pas de point douloureux présent au bas du dos, même au toucher . Elle me prescrit un anti-inflammatoire et un myorelaxant pour calmer les douleurs . On décide de faire le point dans une grosse semaine .

Mais mardi et les jours suivants, les décharges au mollet ont disparu et ne subsiste qu'une douleur au niveau de la cheville . Finalement j'ai donc avancé mon rendez-vous à aujourd'hui pour me faire confirmer par le médecin que le mal n'est autre qu'une tendinite .


En tout cas le moral est bon et cette mésaventure ne m'a pas vraiment minée . J'ai vraiment intégré le fait que la blessure faisait partie de la vie de coureur à pied et qu'il fallait l'accepter . Quoiqu'il en soit, j'avais prévu 3 semaines sans courir, avec seulement un peu de vélo et de piscine . Pour la piscine je vais m'abstenir puisque cela sollicite la cheville (en fait ça m'arrange bien !! ) . Une bonne vraie grosse coupure pendant les fêtes, ça aurait pu tomber plus mal . J'en profiterai aussi pour faire un bilan osthéopathique pour confirmer ou non la soi-disant sciatique . 

Accepter les blessures, ok ! Mais l'important est d'en trouver les causes afin de les éviter . J'ai mon idée sur ce qui a été bon et mauvais durant les 6 semaines de préparation :

les bonnes choses :      les10 jours de repos après les Templiers paraissent suffisant, les sensations ont été bonnes dès la reprise . 
                                         les 2 séances au seuil sur le plat (4x6' et 3x8') durant la prépa puisque je me suis sentis tranquille sur les premiers kilomètres du parcours de la Saintélyon . Et j'aurai probablement été pas trop mal sur les parties roulantes du parcours .
                                         des sorties ne dépassant jamais 1h30 .

les mauvaises choses : un entraînement chiant monotone ! Alors que j'avais construit ma bonne perf aux Templiers en variant au maximum les entraînements, je me suis contenté ici de footing sur route, toujours au même rythme . J'ai bêtement crû qu'il fallait que j'habitue mes gambettes au macadam ! Quel con !!! Franchement je crois qu'il ne faut pas chercher plus loin la cause du mal ... 

                                          les 20 bornes du Jogg'îles . Je voulais à cette occasion remplacer ma séance au seuil mais 1h15 de course, toute plate en plus, c'est quand même plus fracassant qu'un entraînement en fractionné . Ce jour là il aurait fallu que je fasse un truc du genre 5x6' ou 4x7' . Mais non, moi je me suis fais 1h14 au seuil ! 

                                          un manque de sortie nature et de dénivelé . Au moment d'arriver sur les premières côtes et les premiers chemins de la Saintélyon, j'ai senti que j'avais perdu en technicité . La nuit y est un peu pour quelque chose mais pas seulement . Ma pose de pied était trop incertaine et les cuisses pas terribles dès que ça montait .


Ma première pensée après l'abandon fût que cette course était de trop après les Templiers . Mais plus le temps passe et plus je me dis que la blessure n'est que l'accumulation de petites erreurs . Vous avez été quelques-uns à penser la même chose et à m'en faire part . Ca m'a rassuré . En tout cas je me vois mal ne pas être au départ l'année prochaine . Cette classique de fin de saison se court dans ma région et plein de copains y participent, en solo ou en relais . Je me vois mal rester à quai ... Vincent Delebarre et Ludovic Pommeret, 2ème et 3ème à Lyon avaient fini 6ème et 4ème des Templiers . Et, c'est peut être anecdoctique, mais Sebastien Lefebvre, 5ème dimanche en 5h15' avait terminé les Templiers à la 50ème place, 2 minutes derrière ......................... moi ! Je vous accorde que ce parallèle n'apporte pas grand chose de constructif mais ça fait quand même plaisir de le faire ...  

Bientôt je vous ferai part de mes objecifs 2009 après avoir fait un débriefing de l'année écoulée . Vraiment pas facile de planifier la saison et de rester raisonnable avec des belles courses tous les week-ends . Mais je commence à mieux me connaître et la saison qui vient devrait être moins riche en ............. tendinites !!

merci à Matthieu pour les superbes photos !

Publié dans santé

Commenter cet article

vince 16/12/2008 21:56

Sûr de trouver ici des lecteurs pour cet article sur Rue89 : http://www.rue89.com/2008/12/16/course-a-pied-ultra-une-quete-spirituelle

PH 16/12/2008 20:34

Tu as su arréter à temps même si c'était prématuré...le signe du bon trailer!Repose toi bien!Superbes le photos.+

Miaou 16/12/2008 06:49

Pour ta tendinite, es ce du coté de la puce de chronometrage? car perso elle m'a provoqué selon le kiné " une irritation des tendons" ca s'estompe doucement mais c'est toujours sensible à 1semaine , et les symptomes etaient proches de ceux que tu decries! 

Arthurbaldur 15/12/2008 09:22

Au fait, c'est l'arrivée au relais de St Christo en contrebas du stade sur la première photo ?Chouette photo !

Arthurbaldur 15/12/2008 09:20

Pas entièrement convaincu par ton analyze sur le macadam ... C'est 55% du parcours de la SaintéLyon.Je pense qu'il est important/indispensable de s'habituer à cette surface mais ce doit être TRES/PLUS progressif et ne pas se faire au dépend des entrainements natures tout aussi important.Tu t'y es mis trop tard et ce qui n'est pas progressif ne donne pas le temps au corps de s'adapter. Tu ajoutes à cela la séance au seuil de Jogg'iles et je pense que tu tiens là effectivement la source de tes ennuisPas simple ... :?