Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

au pied du sapin

Publié le par yanshkov

Encore une semaine à attendre de passer mon IRM ... Le week-end a été donc consacré aux traditionnelles fêtes de fin d'année et je dois dire que le père noël m'a bien gaté . Je ne sais pas comment il a su ce que je voulais mais j'ai eu la bonne surprise de trouver au pied du sapin un magnifique sac à dos , le raid revo 20 de salomon pour être plus précis .  

 

Il est très léger , 288g , possède de nombreuses poches où glisser barres de céréales et gels énergétiques , plusieurs sangles afin de bien le stabiliser dans le dos , une poche d'eau de 1,5 L ....

Le père noël n'a pas oublié non plus de glisser à l'intérieur une petite lampe frontale pour les courses de nuit ou les départs matinaux .

Tout pour partir à l'aventure ...

 

Publié dans anecdotes

Partager cet article

Repost 0

repos et examens

Publié le par yanshkov

J'ai essayé de courir ce week-end et malheureusement , au bout de 3 minutes , la douleur au genou est revenue et je n'ai pas insisté . Je viens de passer une radio qui n'a rien révélé  au niveau articulaire . Je dois passer une IRM début janvier pour voir si le mal ne vient pas des ménisques .

Je suis dans le doute total et je dois dire que ce n'est pas chose facile . Je vais m'astreindre au repos encore 2 semaines , jusqu'à l'IRM . J'arrive à relativiser quand même , mon premier gros objectif étant le Marathon de l'Aubrac le 24 juin mais courir et me dépenser me manquent , surtout les samedi et dimanche ensoleillés .... Peut être que ces deux semaines supplémentaires suffiront s' il s'agit bien d'une tendinite ... En attendant je vais essayer de ne pas trop manger pendant les fêtes . Jusqu' à présent je n'ai pas pris un gramme , ça permettra une reprise moins difficile ...  

Publié dans santé

Partager cet article

Repost 0

tendinite du TFL

Publié le par yanshkov

Je suis actuellement au repos complet en raison d'une tendinite du facia-lata .

Petite explication : le tendon facia-lata est une longue bande tendineuse qui va de la hanche à la partie supérieure du tibia en longeant la face externe de la cuisse . La tendinite est provoquée lors de la flexion ou de l'extension du genou par le frottement du TFL sur la face externe de celui-ci , au niveau d'une petite saillie osseuse .

La douleur est apparue le 19 novembre après environ une heure de course , au niveau des deux genoux . Je participais aux 30 kms du Jogg'iles et malgré la douleur je n'ai pas voulu abandonner . J'ai donc continué à courir tant bien que mal et il m'a même semblé que la douleur avait disparu sur la fin . Mais le lendemain elle était toujours présente , surtout  à la descente d'escaliers . Heureusement cela est passé en quelques jours . Fausse joie puisque la douleur , ou plutôt la gêne , est réapparue lors d'un petit footing une semaine après  . J'ai décidé alors de me laisser encore une semaine de repos avant d'effectuer un nouveau test . Le 4 décembre je rechausse mes baskets mais rebelote , au bout de quelques minutes , le TFL se réveille , j'insiste un peu mais la douleur est progressive et je stoppe tout au bout d'un quart d'heure . Le lendemain je consulte mon médecin et le diagnostic ne me surprend guère , tendinite du facia-lata .... 10 jours d'inactivité sportive  et traitement anti-inflammatoire à base de compresses imprégnées que je garde la journée .

 Voilà où j'en suis . Je devrais essayer de courir dimanche ou lundi prochain mais sans les semelles que je porte habituellement et qui sont selon mon toubib peut être à l'origine du mal ...

 

Publié dans santé

Partager cet article

Repost 0

retour sur la saison 2006

Publié le par yanshkov

Dimanche 12 Février  Trail givré à Montanay   4ème 18km et 425m+ en 1h10

Il faisait froid mais le soleil était au rendez-vous . J'ai réalisé là-bas une belle performance , toujours au contact de la tête de course avant de céder dans la seconde partie .    

Dimanche 5 Mars   10km de Feyzin  11ème  34'30"

Très froid et beaucoup de vent pour ce 10 bornes assez plat

Lundi 1 Mai   La Sathoverte   2ème  10km et 235m+   en 45'40"

C'est la course de reprise après la tendinite et c'est un bon résultat à quelques secondes du premier .

Samedi 13 Mai  La 12 du Beaujolais  6ème  11.5km et 215m+ en 41'40"

Je connais bien le parcours à deux pas de chez ma chérie  . J'y vais motivé et ambitieux mais le plateau s'avère très relevé. 

Dimanche 14 Mai  Trail des Passe Montagnes  2ème  12km et 500m+ en 54'

C'est la seconde course du week end et j'ai assez bien récupéré . Il s'agit de mon premier vrai trail même si la distance est courte . Et c'est la première fois que je suis obligé de marcher dans quelques ascensions . Un vrai trail je vous dis !

Dimanche 28 Mai  Villette d'Anthon   5ème   14,5km et 100m+ en 51'15"

Premières grosses chaleurs lors de cette sympathique course  alternant routes et sentiers

Dimanche 4 Juin   Trèfle Talançonnais     2ème    15km et 180m+  en 52'30

J'ai sur cette course les meilleures sensations de l'année . C'est moi qui forme le trio de tête sur une accélération après quelques kilomètres d'observation . Mais je suis battu au sprint lors de l'emballage final

Dimanche 2 Juillet      Anse       5ème    12km et 300m+ en 44'50"

Très jolie course dans les vignes et un sous bois avec pas un mètre de plat . Je commence à être un peu fatigué , je fais de grosses semaines à la boite . Je tente mon va-tout en début de course avant de rentrer dans le rang .

 Vendredi 14 Juillet  Montée de la Croix Neuve  10ème 2,5km et 250m+  en 13'40"

Je profite de nos vacances en Lozère pour participer à cette ascension contre la montre au-dessus de Mende . Que ce fut dur , je me suis fait péter le coeur !

Dimanche 6 Août     Viriat    3ème   5,5km et 35m+ en 17'44"

Je n'ai pas l'habitude de distance aussi courte mais ce fut une belle séance de vitesse .

Mardi 15 Août    La Miou à Treffort     9ème  9km et 115m+ en 31'08"

Course de village très sympathique , plusieurs tours à effectuer au milieu d'une foule très nombreuse . Je pars trop vite alors que j'avais prévu de rester au chaud . Je le paie à mi-course mais les sensations sont de mieux en mieux .

Dimanche 27 Août    10km de St André de Corcy       13ème en 35'20"

Je suis encore victime de ma fougue en début de course alors que j'avais décidé de partir prudemment . Je passe à mi course en 16'47" avant de craquer et de finir piano ...

Dimanche 10 Septembre  Les Trois Monts à Limonest      6ème  15km et 345m+ en 50'41"

Cette fois-ci j'essaie de ne pas me mettre dans le rouge dès le départ d'autant que l'on débute par l'ascension du Mont Verdun , col de 2km500 bien connu des cyclistes . Et bien les yeux rivés sur le cardio j'effectue une belle montée et arrive ensuite à bien  bagarrer pour la 4ème place .    

Dimanche 1 Octobre  Trail de St Marcel l'Eclairé     10ème  21km 700m+ en 1h38

Je pars un peu dans l'inconnu , je n'ai jamais fait plus de 20km  . J'ai ma petite ceinture avec mon bidon autour de la taille  et suis tout heureux d'être là . Je vois des gens que je n'ai pas l'habitude de voir sur les courses auxquelles j'ai participé jusqu'à présent et notamment Jérome Trottet , un très grand trailer , vainqueur des Templiers et de la Saintélyon . Et malgré mon problème de lunettes que je vous est conté précédemment , tout se passe assez bien , je prends un plaisir énorme . Sûr j'y reviendrai ...

Samedi 28 Octobre   Puma Trail à Nant    28ème   19km et 860m+ en 1h50

Je suis au départ de ce trail couru la veille des Templiers . Il y a foule , nous sommes près de 700 au départ . Je pars  prudemment , le parcours étant particulièrement difficile , il faut souvent marcher tant les bosses sont raides .  Mais ce qui me surprend le plus ce sont les descentes et notamment celle du Roc Nantais . Tournicotant dans tous les sens , pleine de caillasse et si abrupte que les organisateurs ont rajouté des cordes pour s'accrocher . J'y perds une dizaine de places , dans l'impossibilité de me lâcher totalement et à la limite des crampes . Dire qu'aux Templiers il faut passer là avec 65km dans les pattes ....  Mais j'arrive tout de même à sprinter dans les derniers hectomètres et doubler quelques concurrents alors que je n'avais jamais couru aussi longtemps de ma vie ...

Dimanche 5 Novembre   Toussi'Trail      13ème  18km et 220m+ en 1h11

Une erreur que d'avoir participer pour la troisième année consécutive à cette course . En effet je croyais avoir bien récupérer du Puma Trail , j'étais en vacances depuis 2 semaines , mais les sensations était trompeuses. Après quelques kilomètres mes jambes sont devenues dures comme du bois et j'ai finis dans l'unique objectif de faire de la distance en prévision des 30 km du Joggiles .

Dimanche 19 Novembre   Jogg'iles dans le parc de Miribel Jonage        17ème 30km en 2h01'33"

Dernière course de l'année et nouveau test sur du long . Je ne l'ai pas spécialement préparé mais je me suis plutôt consacré à bien récupérer de mes dernières épreuves . J'ai décidé de courir en 4' au km mais je me sens pas trop mal et décide de courir avec 2 mecs , Thomas St Girons , un vrai trailer et Fabien Hobléa ( 10ème de la Saintélyon 2 semaines après ) . On est plus proche des 3'54" au km et ça ne parait pas comme ça mais c'est une différence énorme par rapport à ce que j'avais prévu . Je suis en fait en  sur-régime et je le paie cash entre le 15ème et le 22ème kilomètres . Et alors que j'étais dans les 10 premiers je recule au classement , impossible de suivre les gars qui me doublent . En plus je prends mal sur l'extérieur des genoux . Par la suite j'arrive à réaccélérer et mieux finir . Pour info je suis 2ème dans la catégorie des moins de 28 ans , c'est dire la moyenne d'âge sur les épreuves de fond .

Après cette course et pendant quelques jours j'ai de grosses courbartures et surtout bien mal sur l'extérieurs des genoux , comme au mois de mars . Bon c'est pas trop grave je vais souffler pendant 2 semaines , j'espère que ce sera suffisant pour me remettre d'aplomb .  

 

 

Publié dans courses

Partager cet article

Repost 0

péripétie au trail de st marcel l'éclairé

Publié le par yanshkov

Je souffre ( le mot est peut être un peu fort ) de myopie depuis ma plus tendre enfance et cela me joue parfois des tours . Début octobre je participais au trail de St Marcel l'Eclairé . Il avait plu toute la nuit , jusqu'à quelques minutes du départ  et le soleil avait du mal à percer . Je mettais donc mes lunettes équipées de doubles verres ( cf ci-contre ) . Les premiers , des verres blancs pour me protéger de la pluie , de la boue , des branches d'arbres, etc... les seconds , que je fixe dessous pour corriger mon handicap et y voir clair ! 

 

 

Mais après quelques minutes de course , la buée commence à recouvrir mes lunettes et me gêner drôlement . Je suis obligé de les mettre sur le front et de ne pas me faire trop distancer par le coureur qui me précède , celui ci agissant un peu comme un labrador auprès de son maître aveugle ...  Heureusement ma chérie et un copain m'attendent sur le parcours , à un point où je dois passer deux fois . Là,  nouvelle erreur , au lieu de m'arrêter à la voiture pour changer de monture et mettre mes lunettes classiques , je leur crie de me les préparer et de me les donner au prochain passage . Si j'avais su ... Je fais tous le parcours au " radar " , obligé de descendre très prudemment , je manque de me tromper à une intersection , heureusement alerté par les sifflets des deux coureurs derrière moi.

 

 

 

 

Finalement, je retrouve mes lunettes à quelques kilomètres de l'arrivée , au moment où mes jambes commencent à être des bouts de bois et m'empêchent de me lâcher dans les descentes ...

La conclusion est que le temps perdu pour le changement de lunettes aurait largement été rattrapé par la suite . C'est l'habitude des courses sur route ou chaque seconde compte . Je le saurai la prochaine fois ! 

Au fait merci  JV  de m'avoir couru après pour me donner les lunettes mais je crois que tu manquais un peu d'entraînement ...  

Publié dans anecdotes

Partager cet article

Repost 0

Bienvenue

Publié le par yanshkov

 

Bonjour à tous !

J'aimerais à travers ce blog vous faire partager mes aventures , celles d'un ancien cycliste reconverti depuis peu dans la course à pied .

A l'age de 13 ans , alors que je suis plus mélomane que sportif , je découvre le vélo en assistant au départ du Tour à Lyon . Juillet 92 est pour moi une révélation . Mes parents m'inscrivent dans le club de cyclotourisme local et pendant deux ans je gravis à de nombreuses reprises tous les cols du Beaujolais et j'effectue des sejours dans les Alpes , le Massif Central ou les Vosges , dormant sous la tente ou dans des gîtes . Mais avec mes copains du club on aime aussi se tirer la bourre , faire les sprints aux pancartes d'entrée de village et aller rouler avec les minimes du club de compétition et les lâcher dans les bosses !

C'est ainsi presque naturellement que je prends ma première licence à la FFC en 1994 . 3 victoires en cadet , une première année de junior difficile , une seconde bien commencée mais stoppée par un stupide accident domestique ( section du tendon d'achille par du verre )  la veille de disputer la classique des alpes . Une première année en espoir avec de nombreuses places d'honneur qui me vaut d'accéder à la catégorie nationale et d'intégrer le Pôle Espoir de St Etienne . Là- bas j'y passe 3 magnifiques années , découvre un entraînement difficile , participe à de grandes courses , parfois bien galère et m'y fait une belle bande de copains . J'y ai mes plus beaux souvenirs de course de vélo , et plus particulièrement lors des Portes du Var 2000 où nous avions gagné le chrono par équipe et défendu becs et ongles le maillot jaune de notre pote Max . Et  je me souviens aussi de belles soirées bien arrosées ...

Les études terminées je quitte la loire et signe pour le VCBressan club de DN3 à l'époque . Mais je commence aussi à travailller , dans la grande distribution , donc tous les samedi . Et j'ai aussi quelques problèmes de carence en fer qui me mettent à plat . De nombreux examens , divers avis pour au bout de deux ans enfin trouver la bactérie responsable . Je réalise cependant quelques beaux résultats . Mais il est difficile de concilier boulot et sport  et j'arrive un peu à saturation au niveau vélo .

J'ai un copain duathlète et l'idée me vient alors de me mettre à cette disipline où l'on doit alterner course à pied et vélo . En plus tous les hivers depuis des années je fais quelques footings et c'est vrai que j'aime bien ça . Je prends alors une licence au TMC à Macon . On m'accueille à bras ouvert , tout heureux  d'avoir " embauché " un cycliste . Mais le changement de discipline est difficile , j'ai constamment mal au tibia , aux genoux , à la cheville ... Je ne participe à ma première épreuve qu'au mois de Mai 2004 lors du Championnat de Bourgogne . J'y réalise une belle course ( 5ème ) mais dès le lendemain encore obligé de m'arrêter , handicapé par de nombreuses douleurs . Obligé de renoncer aux manches de coupe de france si importantes pour le club . Je continue le vélo en parallèle pour ne pas perdre la forme . J'arrive à me refaire une santé pour la fin de saison , gagne 3 courses à pied , participe à la coupe de france des clubs et à la dernière manche de coupe de france de DN1 . Mais le niveau est énorme et ma performance peu glorieuse . Mais je cours à pied et je suis déjà bien content .  Le moral est là et à l'intersaison je signe pour un club de Clermont Ferrand évoluant en DN2 et visant la monté . Mais là encore le sort s'acharne . Dès le mois de janvier de nouvelles douleurs apparaissent ça et là , m'obligeant à tout stopper . En plus je change de boulot , je dois me lever à 4h30 6 jours sur 7 et effectuer des tâches bien pénibles , réellement incompatibles avec une bonne récupération . Au printemps 2005 après de nombreuses tentatives de reprise je décide de dire stop . La course à pied c'est pas pour moi ! Tant pis , j'ai d'autres projets , envie de me remettre à la musique ... Je décide aussi d'arrêter le vélo en compétition et me fixe un ultime objectif , la course de Beaujeu fin juin . Course terminée par une méchante chute alors que je suis échappé avec trois autres gars , qu'il reste trente bornes et que je me sens très fort ....     

Au bout de deux mois d'inactivité et quelques kilos en plus le sport me manque cependant . Pas le vélo non mais cette foutue course à pied . J'ai envie d'essayer une dernière fois . Au cours de l'été j'ai déménagé pour m'installer à Albigny , au pied des Monts d'Or . L'occasion est toute trouvée , je me lance sur les chemins et sentiers environnants , découvrant des magnifiques paysages , là à quelques kilomètres de lyon . Je participe à quelques 10 km notamment à Paris (33'58") lors d'un séjour mais surtout à des courses natures où les chocs sont moins traumatisants pour mes petites jambes . Je découvre la Saintélyon que je cours en relais avec des collègues de boulot .

Début 2006 je décide que je vais faire un semi-marathon au printemps . Je ne travaille que le matin ( levé 4h30 certes mais je finis souvent  avant midi ) donc je consacre l' après-midi à l'entraînement . Mais mine de rien j'accumule de la fatigue et mi-mars c'est la tuile , tendinite du TFL ( tendon du facia lata )  . Malgré un moral en berne , je ne baisse pas les bras . Ca fait parti de la course à pied les blessures , y'a cas lire des interviews de grandes stars de l'athlé  ... Je me soigne , me fait confectionner des semelles orthopédiques et le 1er mai je suis de retour lors d'un dix bornes nature où je finis à quelques secondes du vainqueur .Depuis, j'arrive a bien enchaîner les courses ( je reviendrai dessus dans un prochain article ) , toujours en étant prudent , en évitant de trop courir sur le macadam .

Et puis un gros changement dans ma vie professionelle , je quitte la grande distribution et ses cadences infernales pour le milieu moins contraignant de la vente à distance  . Des nuits plus longues , des week-ends et un boulot beaucoup moins physique . Tout pour envisager de participer à de belles épreuves de trail  dans les années qui viennent .

C'est ça que je veux vous faire partager à travers ce blog . Les aventures d' un jeune trailer , néophyte et peut être un peu naîf qui rêve de participer à de belles épreuves comme le Marathon de l'Aubrac ,  les Templiers , la 6000D , la Diagonale des Fous ... Des épreuves où le résultat brut n'a pas vraiment d'importance mais où le principal est d'aller au bout de soi même , de repousser ses limites le plus loin possible , toujours dans le respect des autres et de la nature . C'est ça l'esprit trail et j'ai envie de mieux le découvrir , de le vivre au quotidien et de le partager avec vous ...

Publié dans esprit-trail

Partager cet article

Repost 0