Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

J'y vais ...

Publié le par yanshkov


Si comme moi vous ne pouvez pas courir le Tonight Trail by Titan le vendredi 19 juin prochain mais que vous souhaitez être de la fête, venez donner un coup de main à toute l'équipe de Zoom Zoom Organisation  . Elle a besoin d'encore quelques signaleurs et de personnes chargées de remettre les dossards . 

Contacter raph par mail : 
raphael.vachet@zoom-zoom.fr

Au fait, la course sera organisée depuis le Xyphos Complex à Couzon et la soirée se terminera par une paëlla et un accès au Titan discothèque !!!

Publié dans esprit-trail

Partager cet article

Repost 0

Je cours pour ...

Publié le par yanshkov


" Qu'est ce que Dawa Sherpa et ses frères peuvent bien faire en photo en page centrale du journal local, au milieu des compte-rendus de fêtes de conscrits, de tournois de boules et de repas de chasseurs ? " C'est ce que je me demande lorsque je tombe en tout début d'année sur l'article consacré à l'association Cap Chulemo . Je lis attentivement les quelques lignes accompagnant le cliché et c'est comme ça que j'apprends l'existence, en plein coeur du Beaujolais, d'une petite association ayant pour objectif d'apporter de l'aide à Chulemo, petit village de la région du Solo Khumbu, au Népal . En premier lieu, ce qui m'interpelle le plus est d'apprendre que les membres de l'association, pour la plupart des traileurs avertis, ont en projet l'organisation d'un trail, plutôt longue distance, dans le massif du Beaujolais, dès l'année prochaine . Je pense alors que ce serait un bel objectif pour moi, une possibilité toute trouvée de jouer la gagne dans un ultra et le but humanitaire de Cap Chulemo me passe alors un peu à côté ....

Quelques mois passent mais je n'ai pas beaucoup plus d'infos sur ce fameux trail . Jusqu'au jour où je vois sur le net qu'un week-end est organisé à Lacenas, pour la présentation public de l'association . Quelques échanges de mails plus tard, le rendez-vous est fixé au samedi 9 mai, à 8h30 . Vous pensez, une sortie à pied, sur les chemins du beaujolais en compagnie de Dawa Sherpa, ça ne se présente pas tous les jours . Et puis, ces sentiers, pourtant si proche de chez moi , me sont totalement inconnus, alors ...


La quinzaine de coureurs au rendez-vous au Col du Chêne se connaissent tous pour la plupart . Moi je ne vois pas trop de têtes connues et Philippe Clerc, à l'origine de Cap Chulemo, me demande comment j'ai eu connaissance de la tenue du rassemblement ... Pourtant je me sens tout de suite bien, au milieu des autres . De toute façon c'est toujours comme ça quand on se rassemble entre coureurs, on se sent bien ... Le groupe avance bien malgré les différences de niveau . Et oui ça va du joueur de rugby coureur occasionel au vainqueur 2008 de l'Annapurna Mandala Trail . Mais les arrêts réguliers permettent à tout le monde de se regrouper . Petit moment d'inquiétude lorsque l'on perd Pemba, l'un des frères de Dawa, dans un sous-bois . Un peu à la traîne, il n'a pas pris la bonne direction à un carrefour mais Dawa n'a pas l'air soucieux . Si il se perd, il fait le parcours en sens-inverse et revient au point de départ ! Ou alors il suit les traces toutes fraiches au sol laissées par nos chaussures !!! Philippe part tout de même à sa recherche et quelques minutes après, tous le monde est de nouveau réuni .


Je me régale en découvrant les chemins . Ici, je connais les routes par coeur pour les avoir parcourues en long, en large et en travers en vélo . Mais pas les sentiers . Le trail offre beaucoup plus de liberté que la bicyclette . Je trouve désormais frustrant de franchir un col en vélo mais de ne pas pouvoir aller voir plus haut et de devoir suivre les routes goudronnées, sans aucune autre alternative ...  


Tiens nous voilà en train de dévaler en hors-piste au milieu de la forêt . Philippe à l'air vraiment de bien connaître "son" pays ! Le groupe s'est un peu amoindri depuis le kilomètre 12, certains ayant coupés pour rentrer au plus court . Pour les autres, il est prévu encore une bonne dizaine de bornes et pas mal de dénivelé pour rejoindre les voitures garées au Col du Chêne . Et oui à force de descendre il va bien falloir remonter ! Nous coupons de temps en temps une route et je m'amuse à reconnaitre l'endroit . "Tiens la route qui monte au Grand Vernay ! Ah c'est la route qui descend sur Cogny ! " . 


Dans la dernière côte, on lâche un peu les chevaux et quel plaisir de forcer un peu l'allure et d'entendre le souffle de Dawa juste derrière . Ca me motive à tenir jusqu'en haut ! Il me passe tout de même alors que je me mets à marcher mais je reprends la course dans sa foulée . 


Nous retrouvons la route du col et faisons, en compagnie de Christophe, le petit kilomètre de goudron pour rejoindre le parking, tout en discutant . En attendant le reste de la troupe on jette un oeil à nos montres . A ma Polar, 22km et 1200m+, un peu moins à la Suunto de Dawa qui n'a pas l'air de trop se tracasser par ces chiffres . Il nous avoue d'ailleurs que l'année dernière, sur l'UTMB il n'a pensé
à arrêter son chrono qu'au bout de ................ 71h ! Il est comme ça Dawa .


Il est un peu plus de midi quand tout le monde se sépare . Je rentre sur Albigny, heureux de ma matinée . Une présentation publique de l'association est prévue à 18h à la salle des fêtes de Lacenas . Je n'ai pas spécialement prévu d'y retourner mais j'ai envie d'en savoir plus sur Cap Chulemo et je ressens le besoin de prolonger le moment vécu ce matin sur les chemins .

Alors en compagnie de Murielle, je retourne à Lacenas . Je retrouve coureuses et coureurs du matin, tout propre mais aussi d'autres personnes . Durant presque 2 heures, Philippe parle de l'association, de son origine, de son fonctionnement, de ses objectifs, en s'appuyant sur un diaporama projeté à l'écran et sur les interventions régulières de Dawa Sherpa . On sent tout de suite que Philippe ne s'est pas lancé dans ce projet dans le seul but de se donner bonne conscience . Il sait la vie au Népal pour y être allé plusieurs fois et les projets de l'association sont très structurés . D'ailleurs il n'est pas seul dans l'aventure . Ils sont 6 en fait à former le bureau et à en assurer le bon fonctionnement . Je suis conquis et je ne vois pas comment je ne pourrais pas adhérer à l'association . En plus d'aider financièrement  à la réalisation des projets tels que l'ouverture d'un dispensaire ou l'électrification du village, la rejoindre c'est donner un sens à ma pratique du trail . Ce n'est plus courir contre les autres mais avec les autres . Dawa Sherpa le fait tellement bien . Si il gagne des courses c'est juste qu'il a un don, pas parce qu'il s'entraîne dur pour être le premier . J'ai vraiment envie de donner une nouvelle orientation à ma pratique du trail, de laisser tomber cet esprit de compétition qui laisse parfois un goût amer à l'arrivée d'une épreuve soi-disant ratée et qui bien souvent engendre ( en tout cas chez moi) du stress et des blessures (je crois que je suis très bien placé pour en parler au vu des derniers évenemements  à lire ici ) . Pour moi rejoindre Cap Chulemo , c'est faire de nouvelles rencontres, parcourir les chemins du Beaujolais et d'ailleurs avec d'autres, vivre une aventure humaine et essayer tant bien que mal d'apporter ma petite contribution à la réalisation des projets . 

Il y a des évenements et des rencontres qui vous transforment . Cette journée du samedi 9 mai ajoutée à celle du 13 mai en font partie . Reste maintenant à prendre le temps de me remettre sur pied ... Mais, encore plus qu'hier, je sais pourquoi je cours ...

CAP CHULEMO
Avenue de l'Europe
69640 LACENAS
0474674690
www.capchulemo.fr
capchulemo@gmail.com  

Publié dans esprit-trail

Partager cet article

Repost 0

Nouveau coup d'arrêt ...

Publié le par yanshkov

Hier en fin d'après-midi séance au seuil sur mon parcours trail au dessus de la maison . Au programme 5 fois 6' avec 2'30" de récup . La première série se passe bien, tout en montée, les sensations sont bonnes, tout va bien . La deuxième série débute juste avant de m'engager dans la descente . Je fais gaffe aux racines qui dépassent mais dans l'ensemble le sentier est très stable et tout en ligne droite . Je descends, vite, à presque 23km/h, les pulsations autour de 175 . Et soudain, ma cheville se dérobe ... Ca arrive parfois, sans grosse conséquence mais là j'entends craquer, comme si je venais de marcher sur une branche . La douleur est intense, beaucoup plus que lors de l'entorse sur le Raidlight Trail Trophy en janvier 2008 . Je ne peux plus courir et la cheville est enflée terriblement ... Je fais en marchant un peu plus d'un kilomètre puis je retrouve la route pour finir en stop ...

Le diagnostic du médecin confirme l'entorse externe de la cheville mais la radiographie passée ce matin révèle en plus une fracture de la pointe de la malléole externe . J'échappe cependant au platrage mais je dois porter une attelle pendant ... les 6 semaines à venir . J'arrive à marcher mais c'est quand même douloureux ...

Voilà les nouvelles ... Maintenant il n'y a plus qu'à prendre mon mal en patience et à relativiser un maximum . 6 semaines sans sport, puis rééducation, ça veut dire adieu aux rendez-vous estivaux ... Mais je ne suis pas abattu, j'ai déja commencé à analyser le pourquoi du comment de cette nouvelle blessure et  j'ai mon idée là-dessus . Dans les semaines à venir, je vais avoir le temps de réfléchir à une nouvelle orientation à donner à ma pratique de la course à pied ... Il y a tant de chemins à parcourir encore ...

Publié dans santé

Partager cet article

Repost 0

Chronique n°1 de la prépa Annécime ...

Publié le par yanshkov

... ou comment retrouver de la vitesse en quelques semaines !

mercredi 8 avril : aller-retour au boulot en vélo  48km 1h40  tranquille sur le petit plateau . J'ai encore pas mal de courbatures après le trail de la Sainte Victoire .

jeudi 9 avril : aller-retour au boulot en vélo  48km 1h43

vendredi 10 avril :  aller-retour au boulot en vélo  48km 1h39 . Les courbatures ont disparu

du samedi 11 au lundi 13 avril : 
 3 jours de rando (30km et 1300m+) avec Murielle et l'âne Séraphin . Pour travailler la VMA, c'est sûr c'est pas l'idéal mais l'objectif de ce week-end pascal est avant tout le plaisir et une semaine après la Sainte Victoire cette rando tombe à pic . Une trentaine de kilomètres au Pays des Pierres Dorées, un accueil fort sympathique en chambre d'hôtes et un âne super agréable, le bonheur quoi !!


 



mardi 14 avril: aller-retour au boulot en vélo  50km 1h38 puis enchaînement avec un footing plat en bord de Saône 13km en 59'  (145 pulses de moy) . J'ai décidé d'opter pour le même parcours durant les prochains footings afin d'évaluer les progrès et la forme physique . Je changerai juste régulièrement de sens pour briser la monotonie .

mercredi 15 avril : aller-retour au boulot en vélo 
48km 1h33

jeudi 16 avril : séance VMA sur la piste de Cibeins, la première depuis .... 6 mois !! Je n'aime pas trop ça mais je crois qu'il faut en passer par là pour retrouver une grosse condition physique . Finalement l'entraînement passe bien :
10km 45' avec 15x 30"/30"


vendredi 17 avril
: aller-retour au boulot en vélo 
48km 1h35

samedi 18 avril : rando/course tranquille dans les Monts d'Or avec des Passe-montagnes . 18km et 650m+ 2h15 . J'en profite pour travailler les descentes à bloc . Avec mes nouvelles Asics Trabucco 11 WR, ça va tout seul ! Je crois que j'ai enfin trouvé chaussure à mon pied .

dimanche 19 avril : 118km et 2000m+ de vélo en 4h15  . Plusieurs cols au programme (col du Pilon, col de la Cambuse, St Cyr le Chatoux, Col de la Cx Marchampt) dont la fin du premier au seuil et les autres plus tranquille .  

lundi 20 avril : footing en bord de Saône 13km en 58' (144 pulses de moy) . Et une minute de gagnée !!

mardi 21 avril : séance VMA sur la piste de Cibeins : 11.5km 50' avec 20x 30"/30"

mercredi 22 avril : aller-retour au boulot en vélo 
48km 1h38

jeudi 23 avril : aller-retour au boulot en vélo  48km 1h32 puis enchaînement avec séance au seuil . Je retourne sur le petit circuit trail au-dessus de chez moi où j'avais travaillé avant les Templiers . Mais cette fois-ci changement de façon de faire . Le seuil se fera aussi bien en côte qu'en descente ou sur le plat . J'enchaîne 3 fois 10' avec récup de 3' . Bilan 13,5km et 450m+ en 1h05 (160 pulses de moy et 185 de max)


On voit bien que la courbe des pulsations n'épouse pas complètement le profil du parcours car le travail se fait aussi bien en montée qu'en descente . D'ailleurs je trouve plus difficile d'être au seuil en descente qu'en montée car il faut vraiment aller très vite ! Cet entraînement devrait pouvoir me permettre d'être efficace dans les dénivelés négatifs .

vendredi 24 avril : aller-retour au boulot en vélo 
46km 1h27

samedi 25 avril : 89km et 1165m+ de vélo en 3h . Entraînement tout au cardio sur le mode endurance . Petit passage au Col de la Luère .

dimanche 26 avril : rando-course dans les Monts d'Or avec les potes PH, Juju , Grangran et
Totof 22km et 1040m+ en 2h40 tout sous la pluie !! Je privilégie encore le travail en descente en essayant d'aller le plus vite possible .

lundi 27 avril : aller-retour au boulot en vélo 
48km 1h30

mardi 28 avril : séance VMA sur la piste de Cibeins : 13km 1h avec 15x 1'/1' . Séance difficile d'un point de vue psychologique mais j'arrive tout de même au bout ! (162 pulses de moy et 186 de max)

mercredi 29 avril : rando-course à jeun avec départ de nuit à 5h40 ... 10,5km et 540m+ en 1h04 . J'aime bien voir Lyon se réveiller en passant au Mont Thou !

jeudi 30 avril : aller-retour au boulot en vélo 
48km 1h35

vendredi 1 mai : 78km et 1470m+ de vélo en 3h . Toujours sur le mode endurance, sans trop forcer, avec quand même 2 passages au Mont Verdun .

samedi 2 mai : footing à jeun en bord de Saône 13km 56'30" (144 pulses moy) . Le temps baisse petit à petit tandis que la moyenne cardiaque reste la même . L'entraînement paie !

dimanche 3 mai : Trail de Douvres  20,4km et 705m+  1h29'


Alors elle est pas belle ma courbe des pulsations ?!? C'est pas celle en bleue, c'est celle tout en haut, pratiquement rectiligne ! On constate que je suis tout le long à la limite de la zone rouge et on voit bien que je n'ai pas musardé dans la descente . Pourtant je n'ai à aucun moment regardé mon cardio pendant la course que j'ai courue aux sensations . 

Ce trail me permet de constater que les premières séances VMA et Seuil portent leurs fruits, car je me suis senti assez bien sur les parties roulantes .

Le point négatif reste les côtes où je manque vraiment de puissance et ai beaucoup de mal à relancer après les parties marchées . Mais pas d'inquiétude, des séances spécifiques sont prévues pour bientôt .



lundi 4 mai : aller-retour au boulot en vélo  48km 1h35 tranquillement pour récupérer de la veille

mardi 5 mai : aller-retour au boulot en vélo  48km 1h35 tjs tranquillou pour prendre le temps de bien récupérer des efforts de dimanche 

mercredi 6 mai : aller-retour au boulot en vélo  48km 1h31

jeudi 7 mai : aller au boulot en vélo 24km 47' et l'après-midi je me rends à Cibeins en vélo (10,5km 24') pour ma séance VMA  9,2km 40' 15x 30"/30" puis je finis par 15,5km en 35' de vélo pour rentrer à la maison, à la limite de l'hypo !!

Et voilà ! 200km et 4800m+ à pied en 1 mois auxquels il faut ajouter 1000km de vélo et 7200m+, c'est bel et bien reparti !! En plus 3kg en moins sur la balance, ça aide !  Une légère gêne au mollet ces derniers jours mais nullement amplifiée par la participation au trail de Douvres . Il faut juste que je m'obstine dans les étirements réguliers et être à l'écoute de mon corps ...

L'objectif fixé de retrouver de la vitesse est me semble-t-il atteint, ma bonne performance sur le Trail de Douvres en témoigne . Je n'ai pas eu besoin de beaucoup de séances VMA, 4 en fait, mais c'est tant mieux car finalement je ne suis pas un grand adepte de ce genre d'entraînement où je ne prends du plaisir qu'à la fin de la dernière série !!!  Il fallait cependant en passer par là pour retrouver un niveau correct .

D'un point de vu chiffre, lors du Trail Expérience by Asics début avril, le test effectué avait révélé une VMA à 17,85km/h . Quand est-il aujourd'hui ? Difficile à dire mais je constate juste que lors de mes derniers 30"/30", j'ai maintenu une vitesse autour de 19,5km/h, sans faiblir . Je participerai une seconde fois au Trail Expérience le 6 juin prochain à Lyon, ça sera très intéressant de refaire le test et d'en discuter avec les coachs d'Asics .

La suite de l'entraînement va donc de plus en plus être axée sur le travail en côte avec par exemple des sorties trails d' environ 1h et 700m+ où il sera interdit de marcher !!!! Je conserverai encore quelques séances VMA mais c'est le travail à allure spécifique trail qui va prendre le dessus ...

Ma prochaine épreuve sera le Merrell Oxygen Challenge dans le Cantal du 21 au 23 Mai . 3 jours de course assez intenses . Comme prévu j'ai opté pour le trail de 20km et 1100m+ car avec les 27km et 1700m+ de l'enduro de la veille j'en aurai bien assez . Alors bien sûr j'aurai bien couru le trail de 75km mais je préfère ne pas trop en faire, j'ai un mois de juin bien chargé ...

Pour finir j'ai testé un nouveau gâteau sport à l'occasion du Trail de Douvres . Un régal ! J'en ai cuisiné plusieurs, que j'ai coupé en tranches que j'ai ensuite congelées . Je ne vais pas dévoiler la recette mais voici le lien vers le site de Guillaume Bernard où vous la trouverez : http://trailetcacahuetes.blogspot.com/2009/04/carbobiocake.html . Merci à lui !


N'oubliez pas le Trail des Passe-montagnes le dimanche 17 Mai !!! Toute l'équipe organisatrice est sur le pont pour vous proposer une superbe épreuve à travers les Monts d'Or 


 

Publié dans entraînement

Partager cet article

Repost 0

Trail de Douvres

Publié le par yanshkov

En ce premier week-end de Mai, les trails "alléchants" pas trop loin de la maison ne manquent pas mais je laisse le soin aux copains d'aller courir sur les sentiers de l'Ardéchois ou du Nivolet-Revard .  Depuis quelques semaines je travaille pas mal la vitesse de course et ces 2 épreuves exigeantes ne seraient pas en adéquation avec une logique d'entraînement . Pas envie non plus d'aller courir un 15 bornes tout plat sur bitume alors le trail de Douvres et ses 21km de chemins sont pour moi un terrain de jeu idéal . J'emmène avec moi la petite famille, André inscrit aussi sur le "semi", Murielle, Elsa ma soeur et ma mère qui en profiteront pour marcher dans le Bugey .

Je ne suis pas spécialement préparé pour cette épreuve et une petite gêne au mollet depuis 2 jours m'inquiète un peu mais faut dire que je ne me ménage pas trop en ce moment alors c'est un peu normal . Avant le départ je croise de nombreux copains, le Team Zoom-Zoom en force avec Caro, JC (Bette) et Flo (Racinet), PH et Rémy (Viala) sont aussi là aussi ainsi que Julien (Sadot), ex-collègue caissier à Leclerc !!! Je m'échauffe un petit quart d'heure et étire bien mon mollet au retour . Ca a l'air d'aller ... 

Sur la ligne nous ne sommes pas très nombreux, environ 150, mais le soleil vient de réapparaître de derrière la brune et la matinée s'annonce belle . 10h30 c'est parti !! 3 mecs prennent rapidement les commandes, je suis calé en 10-12ème position, au côté de Rémy et Flo . Le premier kilomètre sur route assez plat permet de sortir du village mais très vite une côte se présente . Devant, le trio survole les débats et ce n'est qu'à l'arrivée que j'apprends qu 'il s'agit ni plus ni moins que de Bouziane, ancien vainqueur de Marathon de Lyon et autour des 30' sur 10 bornes (!!!), de Régis Roux, ex-champion de France de Montagne, lui aussi autour des 30' sur 10km et de Denis Badel, du même calibre !! J'ai bien fait de ne pas essayer de les suivre moi ! J'accélère un peu dans le pente, sur le mode petite foulée et je reviens assez facilement sur les mecs juste devant moi . Seul Nicolas (Duclos) est parti à la poursuite du trio de tête . Mais je ne joue pas dans la même cour et je suis déjà assez content d'être juste derrière JC (Bette) . Je ne me retourne pas mais je sens bien que derrière ça n'a pas suivi ... Cette première partie de course n'est pas trop difficile, c'est une succession de faux-plats montants et descendants, souvent en sous-bois, parfois sur la route . Beaucoup de marcheurs sont là pour nous encourager et ça fait du bien ! Moi, je cours à la sensation et malgré que j'ai à mon poignet la montre Polar dernier cri, je ne prête pas attention aux données cardiaques et kilométriques, ça sera pour l'analyse finale !  Un coureur revient sur moi et ensemble nous revenons sur JC . C'est Pierrick Page, un triathlète de talent ! Mais ils sont où les traileurs ????

Je commence à me dire que cette épreuve n'a rien d'un trail, d'ailleurs ça ne monte plus, et dans un sous-bois légèrement descendant, je perds quelques mètres sur mes compagnons . Mais très vite je suis rassuré, c'est bien du Trail . Petit single très technique où je m'efforce à relancer puis passage dans la fameuse Roche Fendue .


Des cordes, des rochers glissants, des grosses marches à franchir et du monde pour nous encourager, ce passage est magique ! Hélas ça ne dure que quelques secondes (allez, peut-être 2 minutes quand même !) et à la sortie de la Roche, nous nous retrouvons sur une crête . A la fraîcheur ressentie au milieu du gouffre succède un bon coup de chaleur sur ce passage exposé . Mes cuisses commencent à se durcir un peu (!!!) et j'ai du mal à relancer . Je vois JC s'éloigner et un gars revient sur moi un peu plus loin . Cependant je garde un bon rythme et le fait de doubler constamment les participants du 12km partis 15' avant nous et de recevoir les bravos des randonneurs stimulent un peu . Je sais aussi que bientôt je devrais passer devant les filles . Tiens d'ailleurs je les aperçois juste devant . Un petit sourire pour les photos et me voilà déjà parti .


C'est encore assez roulant pour le moment et je m'accroche à la foulée de celui qui m'a rattrapé il y a peu .


On arrive à la bifurcation des deux parcours et pour nous c'est sur la gauche, direction le Mont Luisandre . Je perds quelques mètres sur mon compagnon à la faveur d'une légère côte mais je préfère récupérer un peu avant d'entamer la "grosse" montée vers la Croix . Pour le moment c'est encore valloné, sur une large piste forestière, j'en profite pour boire au bidon et ingurgiter un gel . Ca doit faire environ 1h que je cours et ça fait un bail que je n'ai pas tenu un tel rythme pendant aussi longtemps alors mieux vaut faire gaffe à l'hypoglycémie ! Je vois mon prédécesseur s'engager sur la droite, sur un petit chemin caillouteux et se mettre à marcher ... Enfin ça grimpe vraiment !! Comme lui, je passe en marchant en me répétant dans ma tête qu'il faut que j'en profite pour récupérer ... Je jette quand même un coup d'oeil derrière moi mais personne . La montée finale n'est pas très rapide en ce qui me concerne, je marche beaucoup et je sens que je manque cruellement de puissance dans les forts pourcentages . A proximité du sommet, je vois le maillot Zoom-Zoom de Flo qui se rapproche et je m'efforce à relancer l'allure . J'ai bien peur de perdre quelques places avant l'arrivée . Rapide passage à proximité de la Croix . J'aurais bien fait une photo mais bon aujourd'hui je ne suis pas sur le mode balade ...

Je me lance dans la descente avec vigueur . Au départ je m'étais fixé comme objectif d'essayer de me livrer un maximum dans les descentes alors c'est le moment . Et ma foi ça se passe plutôt bien . Je pense que mes nouvelles Asics Trabucco y sont pour quelque chose et je prends un réel plaisir à dévaler la pente . D'ailleurs j'ai l'impression que Flo n'arrive pas à revenir sur moi ... c'est bon ça !! Une nouvelle petite côte nous permet de rejoindre le Chateau des Allymes et un coup d'oeil derrière pour me rendre compte que Flo a bel et bien décroché .


Le passage dans la cour du Chateau est encore un moment fort sympathique mais je ne prends pas le temps de m'arrêter au ravito . Je préfère garder le rythme auquel je cours et je m'élance dans l'ultime descente hyper motivé . C'est raide, pas trop technique mais faut faire gaffe aux trous et aux racines mais là encore, les pieds se placent où il faut et les cuisses semblent encore solides . Plus bas, c'est un peu plus roulant mais toujours descendant . Je me sens bien et je reviens sur le mec qui m'avait doublé dans la montée . Il est plein de crampes, je l'encourage puis le laisse, histoire de finir fort . Je retrouve très vite les premières maisons du village, il doit rester quelques centaines de mètres . Ma mère et Elsa sont là, j'en profite pour allonger la foulée, une petite pointe à 25,9km/h en passant au plus fort de la pente juste avant de retrouver la route . Bravo à elles, la photo est réussie !!


Devant Murielle est au sprint, elle veut rejoindre la ligne avant moi pour immortaliser l'instant . J'ai du mal à revenir sur elle mais elle faiblit quelque peu et je la rejoins . On se prend la main mais elle n'en peut plus !!! C'est pas grave on gardera une arrivée main dans la main pour une course où je serai un peu moins frais sur la fin !


Je franchis la ligne en 7ème position en 1h28'38" pour 20,4km et 705m+ . 14km/h de moy et à seulement 5 minutes des premiers, que demander de mieux ? 

avec Flo

avec Rémy

L'après course c'est les longues discussions avec les potes, la petite bière qui vous monte à la tête mais qui fait un bien fou et un retour au Château des Allymes pour un casse-croute bien mérité . Mais sans oublier la récupération ...


Le classement de la course :
cliquez ici

En fin de semaine un article sur mes dernières semaines d'entraînement ... car oui maintentant je m'entraîne sérieusement !!
 

Publié dans récits 2009

Partager cet article

Repost 0