Raid'Elles 2011

Publié le par yanshkov

 

logo.JPG 

Le Lac des Sapins à Cublize était jusqu'à présent connu des sportifs pour son traditionnel triathlon du mois de juin . Désormais Cublize devra rimer avec Raid'elles, le nom de cette nouvelle épreuve co-organisée par le comité du Rhône d'aviron et le team Brut de Fleur composé à 100% de nanas adeptes du multisports . Absent de l'édition zéro il y a 1 an, je ne voulais rater le rendez-vous 2011 sous aucun prétexte et une semaine après le Saucona Tri me voici à nouveau au départ d'une épreuve où il faudra enchaîner trail, vtt et aviron . L'épreuve se court en individuel ou en famille et propose 3 formules de distances différentes, de quoi satisfaire le plus grand nombre .

 

Il ne fait pas bien chaud à 8h du matin aux abords du Lac des Sapins mais le ciel sans nuage et le soleil en train de se lever laissent présager une bien belle journée . Au retrait des dossards, je retrouve ma copine Patricia Bonhomme alias Mamanpat, très impliquée dans l'organisation . Premier constat en z'yeutant la liste des participants du parcours Séquoia Force (14km de trail, 20km de vtt, 1000m d'aviron), nous ne sommes qu'une vingtaine d'inscrits . Cette première édition ne fera pas dans la quantité mais heureusement il y a la qualité !! Un traileur de renom (euh là, il paraît que c'est moi ...), des membres prestigieux de la communauté Kikourou (Langevine, Blob, Elcap ...), des rameurs de talent, un ancien cycliste professionnel (mon copain Fred Bessy) venu en famille . Même Monsieur Photogone a fait le déplacement et en vélo s'il vous plaît !!  

 

photogone--.JPG

 

Sous l'arche de départ, l'ambiance est donc détendue . Pat nous donne les dernières recommandations et explique notamment comment se déroulera l'ultime épreuve d'aviron . Il s'agit en fait d'un bonus permettant de déduire de son temps cumulé en trail et vtt quelques secondes . Ceux qui parcourront les 1000m en moins de 5 minutes verront leur temps réduit d'une minute, ceux au-dessus "gagneront" 30 secondes et ceux ne participant pas au bonus n'obtiendront rien du tout !! Pour moi la stratégie est simple, si je veux remporter ce Raid'elles 2011, il faut que je franchisse la ligne avec plus de 30 secondes d'avance sur le deuxième, surtout si celui-ci est spécialiste d'aviron !! 

 

au-depart.JPG

 

Malgré la décontraction flagrante de tous au moment du coup d'envoi, le départ est assez rapide et quelque peu surpris, je mets plusieurs centaines de mètres pour recoller aux basques de 2 concurrents très motivés . Très vite nous ne nous retrouvons plus que deux et bouclons les 3 premiers kilomètres tout plat autour du lac en à peine 12 minutes (un bon échauffement en quelque sorte !!) . Puis les premières côtes en plein coeur de la forêt se présentent . Du très raide, parfois à plus de 20% que nous avalons à près de 1500m+/h . On ne rigole pas en tête de course et le souffle de mon compagnon semble aussi court que le mien !! Nous devons même marcher par moment et la perspective de repasser en VTT au même endroit pour le second tour ne nous rassure pas . Il va y avoir de la poussette de bicyclette tout à l'heure ! Pour le moment je mène le train et essaie par moment de tester mon adversaire en accélérant un petit peu . Mais il paraît solide le gaillard et je n'ai pas les jambes pour aller plus vite ! Je décide de calmer le jeu, car je ne suis par certain de pouvoir tenir ce rythme très longtemps et décide de faire connaissance avec l'inconnu qui m'accompagne . On se met alors à discuter, d'où l'on vient, de notre sport de prédilection et j'apprends que Laurent Marquis (c'est son nom) vient de l'aviron . Je m'en doutais vu son gabarit mais là j'en suis certain, l'épreuve bonus sera du gâteau pour lui et il va donc falloir que je lui reprenne les trentes secondes qu'il va me prendre en aviron ... Et force est de constater que ce n'est pas sur le trail que je vais les lui reprendre car dans la dernière côte du parcours, il me distance à la régulière en courant alors que j'atteins le sommet en marchant . Cela fait 45 minutes que nous sommes partis et je montre là mes limites du moment . 

 

fin-du-trail.JPG

 

Les 3,5 kms tout en descente pour rejoindre l'aire d'arrivée ne me permettent pas de recoller et je rentre dans le parc à vélo avec un retard d'une minute ... On m'annonce alors troisième, un coureur s'étant par mégarde retrouvé en tête de course après une erreur de parcours .

 

sortie-parc-velo.JPG

 

C'est donc un véritable contre la montre qui commence alors pour moi . Un nouveau petit tour du Lac des Sapins, à fond les manettes, en jouant du dérailleur pour soulager mes cuisses brulantes et du guidon pour éviter les promeneurs et me voici déjà à l'attaque des raidillons . Comme prévu je passe en mode poussage de vélo dans les plus forts pourcentages . Dans une partie à découvert, j'aperçois Laurent pas très loin, je grignote seconde par seconde mon retard . Je décide de ne pas revenir trop vite sur lui afin de ne pas me mettre dans le rouge . Finalement je recolle à sa roue après environ 8 km de VTT . Il en reste alors 12 . Surprise, Laurent n'a pas de pédales automatiques et je comprends un peu mieux pourquoi je suis plus à l'aise que lui dans les côtes . A la faveur de faux-plats montants et de quelques raidards en pleine forêt, je le distance . Mais, probablement plus casse-cou que moi il revient dans les descentes techniques pleines de grosses pierres . Coriace mon adversaire du jour !! A quelques kilomètres de l'arrivée, je décide de jouer le tout pour le tout en donnant tout ce qui me reste d'énergie . Une crampe au mollet droit m'oblige à serrer les dents mais les quelques parties vallonées sur route à fond les ballons me permettent de creuser enfin un écart conséquent sur Laurent . Je me retourne plusieurs fois et ne vois plus mon poursuivant derrière moi ... J'attaque la dernière descente, celle aussi empruntée sur le parcours trail . Je lâche les freins et par moment suis à la limite de contrôler le vélo !! Et ce qui devait arriver arrive, un tout droit dans un champ . Pas de chute heureusement mais le fil tendu en guise de clôture s'enroule autour des pignons de ma roue arrière . Je peux repartir sans m'arrêter mais je ne peux plus mettre de gros développements, pas pratique dans ce final où il faut pédaler sans cesse . Je m'arrête un peu plus loin pour essayer de retirer la ficelle mais c'est un vrai mic-mac autour de ma roue et le temps que je perds permet à Laurent de fondre sur moi à même pas 1 km de l'arrivée .

 

arrivee-vtt.JPG

 

Je finis finalement en roue libre l'épreuve de VTT, un peu déçu bien sûr mais Laurent mérite sa victoire et sans mon erreur de trajectoire, je ne suis pas sûr que je serais arrivé avec plus de 30 secondes d'avance ! En tout cas nous nous sommes livrés une belle bagarre pendant plus de 2h, sur un parcours costaud mais dans un décor splendide au milieu des sapins . 

 

Je grignote un peu au ravitaillement, range le vélo et me rend sur l'ultime épreuve : l'aviron . Aucun enjeu bien sûr, juste la curiosité de découvrir cette discipline, ce qui est d'ailleurs bien un des objectifs premiers du Raid'elles . Des membres du comité du Rhône m'expliquent rapidement en me montrant les gestes sur un ergomètre puis  me voilà lâché sur le lac . Beaucoup de mal à coordonner le mouvement des bras, du dos et des jambes mais les quelques mouvements réussis me procurent du plaisir et une sensation de glisse jamais rencontrée en canoë . 

 

aviron.JPG

 

Je suis bien sûr bien loin de faire les 1000m de l'épreuve en moins de 5 minutes mais les 6'30" sont parait-il un bon début ! Laurent, sous les 4 minutes, me grignote encore du temps et confirme qu'il était bel et bien le plus costaud sur l'ensemble des épreuves . 

 

La fin de matinée se déroule tranquillement au gré des arrivées de tout le monde sous un chaud soleil . La remise des prix est l'occasion de mettre les familles et les femmes à l'honneur puisque toutes sont récompensées . Mais les hommes ne sont pas en reste et je gagne finalement une invitation pour le Lyon Urban Trail (vous connaissez désormais une course de mon programme 2012 !) . 

 

podium-copie-3.JPG

 

Détente et pique-nique au bord du lac sont au programme du début d'après-midi de la plupart des familles présentes . 

 

Une première édition réussie mais qui mériterait plus d'engouement à l'avenir . L'équipe organisatrice est au top, les parcours sont difficiles (et seront probablement allégés pour les formules découvertes et familles) mais de toute beauté, le cadre est enchanteur et la date est bien choisie . D'ailleurs il y a quelques années était organisé au mois d'octobre à Cublize un duathlon vert appelé l'Ami Sapin et qui permettait à tous les triathlètes de la région de finir la saison en beauté . Le Raid'elles devrait devenir d'ici peu un rendez-vous incontournable, j'en suis certain . 

 

A titre personnel, je suis satisfait de ma reprise après la TDS . Uniquement des footings depuis 2 semaines le Saucona Tri et le Raid'elles afin de forcer un peu à pied et d'effectuer un test ludique . Bilan : pas de séquelle des 119km entre Courmayeur et Chamonix et l'envie de reprendre un entraînement sérieux en vue de la Saintélyon . Il va y avoir du boulot pour retrouver de la vitesse et pour pouvoir la maintenir pendant de nombreux kilomètres mais le challenge est excitant ... J-63 avant la Saintélyon ! 

 

RESULTATS   

Publié dans courses

Commenter cet article

Brut de Fleurs 02/10/2011 19:53



Merci beaucoup pour ta participation et ce super CR ! Mais on prend de bonnes habitudes avec toi, du coup je n'en attendais pas moins ! ;-)


Tes remarques sont bien notées pour l'an prochain ! Tu nous diras si elles ont été respectées !


 


Bonne recup !