Trail de la Fontaine des Anes 2013

Publié le par yanshkov

Dimanche avait lieu la 3ème édition du Trail de la Fontaine des Anes . Habitué du podium sur cette épreuve dont le départ à Rivolet a lieu à 10km de la maison (3ème du 15km en 2011 et vainqueur du 34km l'année dernière), je sais que cette année il va être difficile de monter sur la boite avec la présence de François D'Haene, Mohamad Ahansal et mon collègue du Team Raidlight Augustin Guibert . En plus je sors tout juste d'une grosse crève qui m'a mis à plat la semaine dernière et empêché de m'entraîner convenablement . Je suis tout de même motivé, je connais le parcours quasiment par coeur et je dois défendre ma 1ère place au Beaujolais Endurance Tour .

 

départ photogone 

Nous sommes un peu plus de 200 sur l'aire de départ du 33km . Le ciel dégagé et la température enfin de saison me permettent de revêtir pour la première fois de l'année le débardeur Ultralight Trail Tank et ses 65g ! Le départ est donné à 8h30 et il s'en est fallu de peu pour qu'Augustin le rate pour cause d'échauffement rallongé ... Perso je ne me suis pas échauffé sachant qu'il y a 2 bons kilomètres assez plats sur route avant d'attaquer les premiers chemins . Mais François a décidé de faire la course à fond et prend immédiatement la tête entre 15 et 16km/h . Nous ne sommes que 3 à le suivre, Augustin, un jeunot avec le maillot de l'ESL Francheville et donc moi . Ahansal est derrière mais semble avoir du mal à revenir . Je me dis qu'un tel départ n'est pas forcément sérieux mais que finalement les quelques dizaines de secondes prises sur les poursuivants me permettront de gérer la longue montée vers le Col du Chatoux (km8) .

 

Après 2km de goudron, nous tournons sur la gauche et attaquons un chemin à travers les vignes se transformant rapidement en single en forêt . François ne faiblit pas et creuse un peu le trou en compagnie d'Aurélien Caillet (le nom du petit blond qui l'accompagne et que je ne connaissais pas) . Avec Augustin nous perdons quelques mètres mais rien de significatif . Un peu plus loin la pente s'accentue nettement et Augustin me passe devant et se détache à son tour . Si pour moi tout allait bien jusqu'à présent, je sens au plus fort de la pente que je n'ai pas de force dans les jambes ... J'alterne marche et course mais le trio disparaît rapidement de ma vue . Mohamad Ahansal revient sur moi mais surprise, il n'a pas l'air très bien et bien qu'il continue de trottiner malgré les pourcentages sévères je parviens à m'accrocher un moment . Malheureusement je perds quelques mètres alors que nous atteignons le sommet de la côte . Je sens que je n'ai pas les bonnes cannes aujourd'hui car à l'entrainement je passe cette bosse en trottinant et là je suis obligé de marcher . Au sommet, je vois au loin le trio de tête qui a déjà une bonne avance et ne musarde pas . Par contre derrière moi je n'aperçois personne et me dis que je vais pouvoir rejoindre le col du Chatoux en bonne position . 

 

Une petite route permet de relancer l'allure mais rapidement une nouvelle côte se présente, sur un large chemin ombragé . J'ai toujours Mohamad en point de mire et j'essaie de me motiver à courir jusqu'en haut car le pourcentage n'est pas très important . Mais aujourd'hui ça ne veut pas et je me mets à marcher (vite certes mais à marcher quand même !) . Arnaud Brémond (alias Nono) me rattrape et en profite pour faire un petit film (je n'aurai pas tout perdu dans l'affaire ... ) et un peu plus loin c'est un groupe de 5 ou 6 coureurs qui me rattrape .

 

 

(la vidéo d'Arnaud pour revivre la course de l'intérieur et me doubler vers 3'30" ...)

 

 

Il y a entre autres Didier Verchère, Serge Raynard et mon ami Philippe Lafay . Le haut de la côte n'est plus très loin mais je suis incapable de prendre le train en route, comme si je n'avais rien dans les jambes . Difficile ce début de course pour moi ... Je m'applique tout de même à bien boire et à manger régulièrement en souhaitant retrouver de bonnes sensations sous peu .

 

passage-col-du-Chatoux.JPG

 

En haut de la côte, Pascal (Photogone) m'encourage et je lui annonce que j'ai pas les jambes ! Je négocie assez bien la descente caillouteuse vers la Fontaine des Anes puis le chemin assez roulant menant au col du Chatoux où se trouve mon staff (Murielle, ma mère et André) . Je reviens d'ailleurs sur Philippe et David Vadon juste avant de traverser la route au passage du col . Juste après c'est Laurent Mayoue, compagnon des séances sur piste du mercredi qui revient sur nous . Je commence à me dire que je vais prendre cher (!!!) à l'arrivée si ça continue comme ça ... Laurent a l'air bien, dynamique et tonique et a vite fait de nous laisser sur place dans la descente . Je reste avec David et Philippe qui me taxe un peu de boisson (et ouais je lui avais pourtant bien dit de prendre à boire au départ !) . On descend bien, sans prise de risque car je me rappelle qu'il y a un an je m'étais fait une grosse entorse . Alors quitte à finir loin de l'objectif, autant ne pas se blesser ... 

 

On descend jusqu'à atteindre le ruisseau de Rebaisselet . L'endroit est très agréable et vaut le coup de s'y promener mais là pas trop le temps de musarder, il faut repartir dans une nouvelle grimpette .  Un peu raide au début, je sais que très vite ça se radoucit et que l'on peu aisément courir . Je crois un moment que les sensations reviennent et je prends quelques longueurs sur Philippe et David tandis que les autres sont finalement pas très loin devant . Mais rapidement je dois me rendre à l'évidence, pas moyen de maintenir une allure plus rapide alors que le terrain s'y prête . Philippe et David reviennent et passent même devant . Rien n'y fait, je suis encore lâché ... Je fais pratiquement toute la montée vers le Crêt Courrier en marchant et suis rattrapé juste au sommet par François Gerdeaux . Une petite descente nous conduit sur la route du col du Joncin où Murielle me tend une flasque pleine de boisson . Nous avons fait presque 14km et il en reste donc encore 19km . Bizarrement je ne me dis pas que ça va être long et j'essaie de profiter du moment présent en me disant qu'un petit miracle est encore possible ...

 

avec-Murielle.JPG

 

Un petit ravito en eau est installé au hameau de Fontelagne et les bénévoles m'encouragent par mon prénom, probablement démasqué par mon dossard n°1 ! Je les remercie mais ne m'arrête pas et profite de cette partie en faux plat descendant pour avancer un peu (vu que je suis à l'arrêt dès que ça monte ...) . Je reviens sur Philippe tandis que nous longeons le ruisseau du Badier sur un chemin vallonné au coeur de la forêt . Très vite la pente se durcit à nouveau et je dois laisser partir mes compagnons, en marchant . Les jambes n'y sont plus et la tête a du mal à suivre ... Je la passais pourtant bien cette bosse lors des reconnaissances . Mais ça, c'était avant ... Je reste malgré tout concentré, je m'alimente bien et fais attention à la pose des pieds . 

 

passage-a-la-Cantiniere.JPG

 

Je retrouve à nouveau mon staff à la Cantinière, kilomètre 18 . Il y a une bonne côte sur la route pour l'atteindre mais cette fois je la passe en trottinant . Murielle me motive et m'annonce que le groupe pour la 4ème place n'est qu'à 3 minutes devant moi et que beaucoup font la gueule !!

Malheureusement je ne peux pas accélérer ... Dommage car la suite du parcours est beaucoup plus roulante et aurait du m'avantager . D'abord une large piste forestière puis un single en balcon permettant de rejoindre St Cyr le Chatoux . Il y a juste un passage un peu plus raide au début que je passe en marchant avant de reprendre la course au sommet . Je croise Vincent Aujogues et sa compagne Anne . Il se met à courir dans mon sillage et m'encourage en me disant qu'il y a moyen de revenir sur les coureurs qui me précèdent . Je retrouve un semblant de forme et arrive à maintenir une allure un peu plus correct pour moi . Je rattrape d'ailleurs Philippe qui est cuit et m'annonce qu'il va arrêter . Un peu plus loin Vincent me laisse partir et rejoindre St Cyr le Chatoux .

 

Dans la descente sur le Cruizon je vois quelques coureurs au loin . J'allonge la foulée, sans risque sur cette route goudronnée . Ça va un peu mieux et je passe bien la petite remontée au col de Vieille Morte où le staff m'encourage .

 

Dans la descente qui suit je reviens sur François G. et le laisse tandis qu'il s'arrête quelques instants au ravito se trouvant en bas . Je prends juste un verre en passant pour me le vider sur la tête car la chaleur commence à peser . Une nouvelle côte bien raide se présente sur un single ouvert spécialement pour le trail . Elle est très courte mais fait bien mal aux jambes et j'ai du mal à recourir une fois retourné sur la route goudronnée menant aux Grands Fossés . Pas très loin devant j'aperçois 2 silhouettes dont celle de Serge Raynard, actuellement 2ème du Maxi-Bet . En temps normal j'aurai bon espoir de revenir sur eux mais je suis toujours bloqué avec le frein à main . Je repense à la réflexion de Yohann Metay dans son spectacle comique "La Tragédie du dossard 512" et me disant qu'à la vitesse où j'avance, des charentaises seraient largement suffisantes !

 

aux-grands-fosses.JPG

 

Il reste environ 6km et je jette un oeil à ma montre et me console en me disant que malgré tout je serai sous les 3h . J'ai un peu de mal sur le faux plat menant au pied de la redoutable côte du Failly mais je m'oblige à courir pour tenter de finir sur une bonne note . Par contre dans le Failly, dur dur . A l'entraînement je dois la monter en 3 minutes mais là, avec le soleil qui tape et la fatigue je mets beaucoup plus . Heureusement en haut, je sais que c'est pratiquement fini et qu'à part la très courte remontée à la Chapelle de St Bonnet, il n'y a plus de difficulté majeure . Je relance correctement dans la descente vers le col du St Bonnet et rejoins rapidement la chapelle du même nom où se tient un ultime point d'eau . Cette fois je m'arrête quelques secondes pour boire et m'arroser à nouveau . Puis je plonge dans la descente caillouteuse vers Montmelas, au milieu de genêts en fleur qui recouverts d'eau me rafraîchissent au passage . J'ai un coureur en point de mire et je me fixe comme dernier objectif de le rattraper , histoire de finir au moins dans le top 10 . 

 

J'accélère un peu, sans prendre de risque insensé et reviens sur lui (Sébastien Gallée) alors que nous empruntons un dernier passage plat sur route . Je l'encourage en passant mais force un peu l'allure histoire de faire le trou et d'être tranquille pour la descente finale sur Rivolet au milieu des vignes . Musculairement je suis bien, pas de crampes ni de muscles raides et je négocie la descente sans problème . Un dernier petit raidillon nous fait remonter juste au dessus de l'arrivée où il ne me reste plus qu'à plonger sous les applaudissements des spectateurs et d'en terminer à la 10ème place, après 33km et 2h55'59" de course .

 

arrivee-copie-1.JPG

 

Je suis bien évidemment déçu car j'attendais mieux aujourd'hui (15 minutes de plus qu'en 2012 alors que le parcours était plus long et avec un peu plus de dénivelé) et que la 4ème place était largement à ma portée et m'aurait permis de marquer des points précieux au BET, surtout en l'absence de Jean-Luc Raset . Il va falloir vite rebondir à l'occasion de la 5ème manche, sur le parcours roulant de la course d'Anse (De la Vigne aux Caves) .

 

Malgré tout, la journée a été agréable, avec la famille et les amis et sur un parcours magnifique que je vous invite à venir découvrir en 2014 pour la 4ème édition .

 

Un coup de chapeau à François qui a pris la course très au sérieux et n'a pas fait semblant, à Aurélien Caillet que je ne connaissais pas mais dont on va très vite reparler croyez moi, à Augustin pour son nouveau podium, à Laurent Mayoue qui progresse sur les sentiers et me grapille des points au classement du BET et à Serge Raynard qui fait de même !

 

Bravo aussi à toute l'équipe organisatrice pour cette belle journée ...

 

CLASSEMENT

 

Heureusement l'honneur de la famille est sauf puisque l'après-midi, mon beau frère Vincent (2ème en partant de la gauche) remporte haut la main le concours de la plus belle barbichette organisé à St Cyr le Chatoux à l'occasion de la fête de la chèvre !

 

barbichettes-copie-1.JPG

Commenter cet article