Beaujol'trail 2012

Publié le par yanshkov

 

logo-raidlight-2.jpg

 

Bien qu'étant déjà à la mi-mai, j'ai vraiment l'impression d'être en tout début d'année . La grippe, la blessure à la cheville, la météo et tout ce qui s'en suit font que je n'ai pas couru avec un dossard depuis 12 semaines . J'ai repris le chemin de l'entraînement il y a tout juste un mois et évidemment je ne m'attends pas à être au top sur mon trail de reprise . Mais malgré tout, l'envie et la motivation sont vraiment présentes pour cette première édition du Beaujol'trail (3ème manche du Beaujolais Endurance Tour) dont le départ est donné à Lantignié, tout à côté de la maison des parents de Murielle . Je connais bien le parcours pour en avoir fait une reconnaissance au mois de février avec Vincent Aujogues, copain et organisateur et je suis même venu mardi m'imprégner à nouveau du début et du final de cette épreuve de 26km et 970m+ . 

 

parcours-beaujol-trail-26km-2.jpg

 

Et comme bien souvent quand je cours à domicile, la presse locale n'oublie pas quelques jours avant l'épreuve de me mettre un peu de pression supplémentaire ...

 

zoom.JPG

 

Dimanche matin il y en a des coureurs dans le petit village de Lantignié . Je ne peux pas faire un pas sans avoir à saluer quelqu'un !! Il y a là certains de mes amis , des copains de Cap Chulemo, des collègues de boulot, la famille et plein d'autres connaissances ...

 

avec-les-potes.JPG

avec Bibi, Philippe,Fred et Thomas

 

Malgré tout je prends le temps de faire un petit échauffement d'une dizaine de minutes avant de rejoindre la ligne de départ . C'est à ce moment là, alors que le départ est imminent que je m'aperçois que j'ai oublié mon dossard dans le coffre de la voiture !! Une bonne montée d'adrénaline et un aller-retour au sprint à la voiture, rien de tel pour partir bien chaud !!!

 

le-depart.jpg

 

A 9h, le départ est donné sous le soleil à presque 200 coureurs  . Nous partons assez tranquillement et personne ne veut réellement prendre le commandement . Je reste sagement en 3ème ou 4ème position sur un rythme qui me convient bien .

 

 

 

   

Nous serpentons au milieu des vignes, en prenant tout doucement de la hauteur . Au bout de quelques minutes, nous nous retrouvons un petit groupe de 5 en tête de course . Il y a là Ramzi Boujday, récent vainqueur du 23km du Beaujolais Village Trail, Didier Girard, le rapide vétéran de l'ACVS, Didier Ballandras et son maillot jaune de leader du Beaujolais Endurance Tour et le bressan Alain Petit qui m'avait devancé en 2008 sur le duathlon de Guéreins .

 

1.JPG

 

Je me sens assez bien mais reste sagement à l'abri car je sais que la montée vers le Col du Fût d'Avenas n'est pas très raide mais assez longue .

 

debut-de-course-copie-1.JPG

 

Ballandras et Petit sont un peu distancés et je commence à prendre confiance en moi . Mais nous n'avons parcouru que 4kms et alors que la pente se fait un peu plus raide et que nous laissons les vignes pour un décor plus "forestier" mes jambes me rappelent à l'ordre et me font comprendre que je suis quand même parti un peu vite ... Je me fais distancer puis très vite doubler par Didier Ballandras qui fait l'effort pour revenir sur le duo de tête . Pour autant je ne m'affole pas et reste concentré sur mon propre effort . Alain Petit revient puis me passe dans le passage le plus raide . Au sommet, je passe à quelques secondes derrière lui, encouragé par Murielle et ses parents, ma maman montée en vélo et la famille de Mélanie, la compagne de mon pote Philippe (qui à ce moment n'est pas très loin derrière moi) .


passage-au-fut-d-Avenas.JPG

 

au fût d'avenas

 

S'en suit une descente très roulante, d'abord sur route puis sur chemin . J'ai le maillot orange d'Alain en point de mire mais je ne parviens pas à revenir sur lui . C'est pas que je n'avance pas, mais j'ai l'impression de ne pas pouvoir accélérer ... Pas grave, je suis déjà bien content que ma cheville se fasse oublier et me permette de ne pas perdre trop de temps à défaut d'en gagner ! Je ne m'arrête pas au ravito du 9ème km, la boisson énergétique du bidon et un gel liquide feront l'affaire sur cette courte distance .

 

Jusqu'au 13ème kilomètre, le parcours est vallonné, au coeur de la forêt . Il faut parfois bien allonger la foulée puis réduire la cadence sur des parties plus raides . Par moment j'aperçois Alain pas très loin et je suis déjà satisfait de ne pas perdre du terrain, d'autant que je ne vois personne derrière moi . Au lieu dit la Serve, alors que nous retrouvons un peu de civilisation, un énorme dog allemand surgit de derrière une maison et pendant un instant j'ai le sentiment que je vais me faire manger tout cru !! Le chien est aussi grand que moi (j'exagère à peine) mais il comprend heureusement très vite qu'il n'y a pas grand chose à manger sur ma petite personne et il me laisse filer .

 

Ca fait 1 heure que je cours et c'est déjà la mi-course . Une partie dégagée me permet de constater que je suis environ à 40" de Petit mais aussi qu'il y a 2 ou 3 coureurs non loin derrière moi . La lutte s'annonce palpitante jusqu'à l'arrivée et je sens qu'il va falloir que je me fasse bien mal si je veux au moins conserver cette 5ème place . Nous arrivons dans le passage le plus dur du trail, un droit dans le pentu au milieu d'une sapinière . 20% sur 500+, y'a plus raide mais comme Alain et les gars qui me poursuivent, je négocie ce passage à la marche . En haut, c'est reparti pour une bonne portion roulante jusqu'à la Croix du Py où m'attendent mes supporters .

 

a-la-croix-du-py-II.JPG

a-la-croix-du-py-copie-1.JPG

 

Ils m'annoncent que Petit vient juste de passer et effectivement, alors que nous attaquons la dernière grosse côte du parcours, j'ai à nouveau devant moi le maillot orange du coureur de Montrevel . Un pointage à ma montre m'indique une trentaine de secondes seulement de retard . Je décide alors de ne plus me retourner et de me concentrer sur cette 4ème place encore accessible . Je grimpe jusqu'à la Croix de Rochefort (888m), point culminant de la course, en courant mais faut dire que ce n'est pas très pentu . En haut le trio des Déjantés met l'ambiance et Anne, encore une joyeuse organisatrice, dirige les coureurs vers la descente . 

 

C'est plutôt en faut plat descendant au début et j'essaie d'accélérer un peu mais les jambes ne répondent pas comme je le voudrais . Heureusement j'ai Alain Petit en point de mire et ça me permet de rester motivé . La partie plus raide et technique se présente enfin et je suis bien content de pouvoir descendre sans trop de retenue . Le travail de proprioception effectué ces dernières semaines commence à faire son effet !! En bas quelle n'est pas ma surprise de fondre sur un coureur . Je reconnais très vite Didier Balandras et son maillot jaune qui semble avoir du mal à courir . Il me confirme qu'il en a vraiment marre de cette longue descente (sic) . Je l'encourage en passant mais pas question de m'attendrir, une nouvelle course commence pour moi avec le podium à porté de fusil . Il reste à peine 4km et Alain Petit ne me précède que d'une vingtaine de secondes ...


a-4km-de-l-arrivee.JPG

 

Hélas pour moi, toujours pas moyen d'accélérer . Les derniers kilomètres sont roulants et même si j'arrive à grignoter mètre par mètre mon retard, je n'arrive pas à me rapprocher suffisamment du coureur bressan . Même les encouragements de ma maman qui m'accompagne un moment à vélo n'y peuvent rien . 

 

Il reste 500m lorsque nous rentrons dans le bourg de Lantignié . Alain se retourne pour juger de son avance et je lui fais un petit signe de loin que je capitule ...

 

yanshkov.JPG

 

Je n'ai plus les jambes pour finir vite et je passe finalement la ligne en marchant, à la 4ème place, en 1h56'40" , à 2'25" de Ramzi Boudjay et à seulement 47" de Didier Girard qui termine 2ème .

 

arrivee-copie-1.JPG

Malgré les sensations moyennes, le bilan est positif . La cheville ne m'a pas gêné et contrairement à beaucoup de concurrents aujourd'hui, c'est dans la descente que j'ai gagné le plus de temps . Je ne l'aurai pas cru il y a encore 2 semaines ...

 

Pour finir un grand merci et bravo à l'association Beaujol'Aventure Trail et tous ces membres . J'ai vraiment passé un bon moment . Ca se voit non ?

 

podium-categorie.JPG

RESULTATS

 

courbe-copie-2.JPG

 

Place samedi au Trail du Grand Som (19km 1200m+) à l'occasion des 3 jours de Chartreuse . Je ne m'attends pas non plus à faire une grosse performance mais l'essentiel sera de se faire plaisir sur les pentes de St Pierre de Chartreuse .

 

Publié dans courses

Commenter cet article

SebC 29/05/2012 13:45


Je ne pouvais malheureusement pas participer cette année a la course, ayant des obligations le jour même mais j'ai parcouru la veille... Et je vois très bien que quel Dog Allemand tu parles ! La
peur de ma vie .


Bravo pour ta course et merci pour ton CR.