Trail des Irréductibles et Trail de St Marcel l'Eclairé

Publié le par yanshkov

Presque prêt pour les Templiers ! C'est ce que je retiens de mon week-end ponctué par une nouvelle victoire sur l'Huma Trail des Irréductibles, partagée avec Stephane Vinot samedi soir et une bonne 3ème place ce dimanche matin sur le Trail Michel Zahn à Saint Marcel l'Eclairé .

Tout a commencé samedi matin au saut du lit par un petit décrassage à jeun, en compagnie de Murielle qui prépare les 10 kilomètres de Caluire . 5km en ......... 40' , un réveil musculaire tout en douceur !! Puis du repos toute la journée pour arriver frais du côté de Sathonay où se déroule le Trail des Irréductibles .


Je fais un gros échauffement d'environ 30', histoire d'être bien chaud au départ mais aussi de rajouter un peu de bornes à mon week-end . Sur la ligne de départ je retrouve ensuite mes potes Fred Peyrot et Manu Odin ainsi que Steph Vinot,Sylvain Velon ou encore Arthuro des Passe-montagnes . On sent que ce trail a pris de l'ampleur depuis l'année dernière, l'aire de départ est beaucoup plus large et bien remplie, par plus de 200 coureurs . 


A 18h30, les fauves sont lâchés . Ca part très vite, en descente, et je suis un peu loin de la tête, aux environs de la 15ème place . Mais je ne m'affole pas et je refais petit à petit mon retard pour recoller à la tête de course au pied de la première bosse du parcours . Bien que très tôt dans la course, je sais que dans cette grimpette on se rend compte très vite si les jambes sont bonnes . Et ma foi, elles répondent bien ! Un gars part devant mais je l'avais repéré au départ avec sa casquette de l'équipe de France Olympique ( encore un gars de l'aviron ??) et je sais qu'il fait le parcours de 13km . A mes côtés je retrouve Steph et Olivier Alfano et ses gros bras !! Ce dernier est aussi sur le 13km ... J'annonce à Steph que nous sommes donc en tête du grand parcours et je prends la tête des opérations . Je prends même quelques longueurs d'avance mais une fois de retour sur le goudron et le plat pour retourner au parc de Sathonay, je ralentis un peu ! Pas trop envie de faire cavalier seul et de faire toute la course avec Steph 50 mètres derrière .

Petit coup de stress à l'entrée du parc où un signaleur nous fait partir sur la gauche alors que l'année dernière nous tournions à droite pour faire un tour complet du parc . Très vite on se rend compte qu'en fait nous avons été mal aiguillé . Demi-tour express, une trentaine de secondes de perdues et quelques gars qui reviennent . Mais très vite nous reprenons nos positions d'avant l'incident .


Je suis dans le sillage de Steph et Alfano lorsque nous attaquons la très ludique traversée du bois de Sathonay . Là, c'est du pur trail avec parfois des passages typés cross : relances, courtes butes, courtes descentes abruptes, dévers .... Ce passage ne dure que 5 minutes mais se révèle très intense . Steph envoie du gros et je m'accroche à ses basques en espérant qu'il se relève rapidement .

A la sortie du bois, nous attaquons les longs bouts droits sur chemins agricoles et chemins de halage . Steph maintient la cadence et nous nous retrouvons alors plus que tous les deux . Je sens alors que nous avons de grandes chances de finir en tête mais si je veux essayer de gagner, il me faut faire ma part de travail . Je relaie alors Stephane et imprime alors mon propre rythme . Les sensations sont assez bonnes et courir sous une magnifique lune orangée ajoute un petit plus à l'épreuve . Régulièrement nous nous relayons et courons aussi parfois côte à côte . Mais alors que nous revenons sur Sathonay, nous apercevons un mec revenir à toute allure sur nous . Soit il fait le 13km et pas de danger pour nous . Soit il fait le grand parcours et alors là, il va falloir serrer les fesses !! Mais en me retournant je lis sur son dossard qu'il s'agit bien d'un concurrent du 13 . Ouf !! Il nous rattrape lors de l'entrée dans le parc et va chercher la 2ème place .

Pour nous, il reste encore un tour et surtout le passage dans le bois où Steph était assez à l'aise tout à l'heure . Celui-ci accélère d'ailleurs fortement au passage sur la ligne d'arrivée mais je réponds sans trop de problème . Dans le bois, il fait cette fois presque nuit et j'allume la frontale . Steph mène toujours mais nous allons un peu moins vite que tout à l'heure . Derrière, personne ne semble pouvoir contester nos places sur le podium . De retour sur les chemins roulants, je repasse devant et laisse passer Steph dans le délicat passage du chemin des galets du côté de Cailloux . De nuit je n'aime pas trop cet endroit sur un sol très irrégulier mais je profite du sillage de mon compagnon de route pour passer aux bons endroits .

 A 3 kilomètres de l'arrivée, je dis à Steph que je suis ok pour finir main dans la main et ni une ni deux, il me tape dans la main . Nous avons à tour de rôle essayé de prendre le dessus sur l'autre sans y parvenir et partager cette première place avec Steph, traileur des Monts d'Or comme moi, est bien dans l'esprit de partage et d'entraide du Trail des Irréductibles . Et puis faire comme Dawa et Ludo Pommeret ça le fait !! Nous accélérons quand même un peu dans le final, Steph craignant un retour éventuel de l'arrière . 

Nous franchissons côte à côte la ligne d'arrivée, après 1h25 de mano a mano . Seconde victoire sur ce trail pour moi et plus de 2 minutes de gagnées sur les 20 kilomètres du parcours .


J'enfile ensuite mes Compressports Q pour bien récupérer et en attendant la remise des prix, je mange un peu de taboulé et me boit un Yop !! Et oui il faut refaire très vite le plein car demain je remets le couvert sur le Trail de St Marcel l'Eclairé !



Dimanche matin, je suis réveillé de bonne heure mais je reste au lit jusqu'à au moins ...... 6h30 . J'ai un peu les mollets durs mais au niveau des cuisses, rien à signaler . Merci Compressport !! Petit déjeuner, avec thé, jus d'orange et gâteau sport banane fait maison et nous voilà très vite en direction de St Marcel, petit village niché au-dessus de Tarare . En 2006 cela avait été mon premier trail et c'est avec plaisir que j'y reviens .

Aujourd'hui par contre, je ne croise aucune connaissance (vous étiez où les gars ??) mais je reconnais sur la ligne de départ Martial Billet, habitué de trails courts et Rémy Coquard souvent placé sur les trails du coin .

Le départ est donné à 9h30 et comme hier départ rapide, tout de suite sur chemins caillouteux et herbeux . Je me retrouve assez vite dans le sillage de Billet, derrière 2 gars qui font le 10 bornes (pour nous ce sera 21km et 600m+) . Le parcours alterne chemins et petites routes vallonnées mais c'est assez roulant . Je tente de voir comment les jambes répondent en passant devant Billet mais quelques centaines de mètres plus loin, celui-ci repasse devant pour imprimer un rythme un poil trop rapide pour moi . Je décide de ne m'occuper que de moi et de courir à mon rythme .

Je passe au premier ravito au 5ème kilomètre après à peine 19' de course . Joli rythme quand même ! Je suis en 3ème position et j'ai toujours en ligne de mire les 2 premiers . Je ne me retourne pas, histoire de ne pas me mettre la pression pour le moment et de continuer sur mon propre rythme . Je négocie bien les côtes, tout en courant, malgré des cuisses un peu brûlantes . Mais je m'oblige à garder la cadence, ce que je n'avais pas réussi à faire il y a 2 semaines au Trail du Revermont . Aujourd'hui, malgré la course de la veille, je suis nettement mieux et le moral comme la météo est au beau fixe . Un coup d'oeil sur l'arrière pour apercevoir Coquard pas très loin ...


Je retrouve Murielle au 10ème kilomètre après 43' de course . Elle m'annonce la tête à 1'15" . Beaucoup et peu à la fois mais l'important est de bien allonger la foulée sur les quelques parties roulantes goudronnées et de négocier sans mollir les petites côtes en sous-bois . Une côte plutôt longue me fait bien mal aux cannes mais j'arrive à garder ma petite foulée courte presque jusqu'en haut et ne marche que sur les derniers mètres plus pentus .
De retour sur une partie plus plane, je me rends compte que Coquard ne grignotte rien sur moi et qu'il ne paraît donc pas en mesure de grimper plus vite que moi . Je commence alors à songer sérieusement au podium ....

Je me fais bien plaisir sur ce parcours roulant et c'est avec plaisir que je constate que je suis beaucoup plus à l'aise qu'il y a 3 ans lors de mes débuts . Les kilomètres défilent très vite, au mileu des forêts, des prés à vaches et des traversées de fermes . Je passe au point culminant du parcours (930m) après 1h15 de course et me lance dans la descente finale avec prudence mais sur un rythme soutenu . La cheville tient le coup et ça c'est encore une bonne nouvelle !!


Je passe la ligne d'arrivée 3ème tout sourire en 1h36'26" pour 21km et 600m+ derrière Martial Billet (à gauche) et Serge Raynard


Bilan plus que positif sur ce week-end avec une victoire et une troisième place mais aussi et surtout la sensation d'être prêt à encaisser la première moitié roulante des Templiers sur un bon rythme . Le foncier et le dénivelé acquis cet été feront le reste jusqu'à l'arrivée ... 

Côté dotation, 50 euros chez Runista à Neuville et 20 euros à Running Conseil mais aussi 2 magnifiques trophées : une très belle statuette africaine et un joli pot en céramique . Merci aux organisateurs de ces 2 sympathiques courses dont l'intégralité des bénéfices est reversé au profit du village malien de Niongono (Sathonay) et à la lutte contre la maladie de Charcot (St Marcel l'Eclairé) . On ne court pas pour rien !  


Place maintenant à quelque jours de récup avant un week-end au Pays Basque à l'invitation de Niko Darmaillacq ...

Le récit de Stephane c'est ici : http://freetrailer.sport.fr/756618/L-ESPRIT-TRAIL/

Publié dans récits 2009

Commenter cet article

tachorun 07/10/2009 15:25


salut yann

je vois que tu es engrande forme.c'est bien à l'approche des templiers.Je serai sur la diagonale des fous ( dossard 199 ).Je verrai sans doute nico là bas.Je te souhaite de réussir ton objectif.Le
mien sera de terminer.A+
Mika


Taz le Diable 05/10/2009 20:46


Et ben je crois que j'ai bien fait de passer mon tour...
Bravo à toi pour ces 2 très belles performances, vraiment de bonne augure, et surtout, bonne fin de prépa ;)
Je suis finalement allé m'amuser dans mon ardèche natale et j'en ai bien profité... Faudra que j'organise un "Off" un de ces 4 !!!


Arthurbaldur 05/10/2009 17:23


Hé ben, heureusement que tu es juste "presque" prêt !
Ca promet !