Trail du Revermont

Publié le par yanshkov

Ou l'occasion de faire le point à 5 semaines des Templiers .

Un an après ma première participation au Trail du Revermont, me voilà de nouveau au départ de ce sympathique rendez-vous de début d'automne à Ceyzeriat . Le but est de voir un peu où j'en suis dans ma préparation des Templiers mais aussi de tester la cheville qui a fait des siennes après un gros entraînement sur sentier . J'ai eu bien mal pendant quelques jours et je n'ai pas pu m'entraîner comme je le souhaitais . Heureusement la gêne est partie avec le repos si bien que je ne sens pratiquement plus rien en ce dimanche matin pluvieux .  Mais cette petite alerte me prouve qu'il me faudra une bonne période de repos durant la période hivernale pour finir de soigner cette foutue cheville ...

Au retrait des dossards je salue Pascal de Photogone, Pascal Balducci (coach du Team Asics) et Nicolas Duclos, le grand favori pour une troisième victoire de suite et je retrouve avec plaisir mon pote Fred et mon ancien co-équipier du Triathlon Macon Club Jerôme Tisserand . A 9h30, c'est parti pour 28km et 1000m+ . Le parcours emprunte les mêmes sentiers qu'en 2008 mais en sens inverse et 7km ont été ajoutés ce qui n'est pas pour me déplaire ... D'entrée Pascal prend quelques longueurs d'avance .Je remonte tranquillement vers la tête en saluant au passage Christian "Badgone" , Tine Volay et Carotte et me retrouve très vite dans le sillage de Nicolas, pas très loin de Pascal . A la faveur d'un petit coup de cul nous recollons à la tête de course si bien que j'aborde les fameux escaliers de la Cascade dans le trio de tête . Mais je sens que l'allure est un peu trop rapide pour moi et je décide de passer les escaliers en marchant car la route est encore longue . Ca ne fait que 10' que nous nous sommes élancés à l'assaut des chemins du Revermont . Une fois les 90 marches franchies j'essaie de relancer mais j'ai les grosses cuisses et j'ai du mal à garder le rythme . Un coureur me double puis un second sans que je puisse m'accrocher . Là je sens que je ne suis pas dans un grand jour, la faute peut-être à un entraînement un peu chaotique ces 2 dernières semaines mais aussi à une grosse séance de VMA il y a 3 jours ! Je me rassure en me rappelant que l'année dernière, j'avais éprouvé sensiblement les mêmes sensations .

Je passe en marchant la première côte et perds encore quelques places . Sur le haut je reprends une allure un peu plus correcte en faisant attention aux rochers bien glissants . Le point positif est que la cheville va bien ... Je ne m'arrête pas au passage du 1er ravito (j'ai pris 1L de flotte dans le camel) et je repars en compagnie d'un coureur avec qui je vais faire pratiquement toute la course . Il s'agit de Nicolas Briselet, lui aussi partenaire du Team Raidlight . Le parcours est une succession d'étroits singles à travers les genêts et de chemins plus larges mais terriblements longs . Après plus d'une heure à tournicotter dans la forêt, j'ai totalement perdu le sens de l'orientation !! C'est par où Ceyzériat ?? Heureusement le balisage est parfait .


A l'amorce d'une deuxième grimpette, j'ai l'impression que les jambes vont mieux . J'arrive à trottiner et nous revenons sur un gars (Raphaël Bernard) qui marche . Je me dis alors que je vais peut-être pouvoir finir les derniers kilomètres plus vite mais il n'en est rien . Je suis contraint à nouveau de marcher, la faute au syndrôme des grosses cuisses !! Le pire c'est que la pente n'est pas très raide et que je devrais normalement pouvoir courir . Tant pis, il va falloir attendre que ça passe ... Le souci est que je teste aujourd'hui pour la première fois les Compressport Q pour quadriceps et les premières impressions ne sont pas terribles .... Je décide même de les enlever pour vois si les grosses cannes sont dues à la compression . Mes 2 compagnons me lâchent mais je les garde tout de même en point de mire . Je reviens sur eux lors du deuxième ravito où ils se sont arrêtés quelques instants . Pour moi un verre de coca express et nous repartons ensemble en 8, 9 et 10ème position . Après un peu de descente, c'est légèrement plus plat et je relance comme je peux si bien que je lâche légèrement mes compagnons . Une fois de plus j'ai l'impression de retrouver des couleurs mais à nouveau je bute sur la côte suivante ... Allez, mode marche ! C'est un peu rageant car il s'agit plutôt d'un faux plat montant et en me retournant j'aperçois quelques coureurs revenir . Ca va être chaud !

Un gars me passe, je m'accroche quelques instants puis le laisse filer . Au passage au point culminant je m'arrête vite fait pour remettre en place mes compressports Q et les tester dans la descente finale . Deux  coureurs me doublent encore mais l'effet booster Q se fait cette fois ressentir . Je retrouve des sensations et sur une courte partie de descente sur goudron  je reviens et dépasse facilement les 2 gars . Je maintiens l'allure dans la dernière descente technique puis sur les 2 derniers kilomètres de plat pour finir en 2h26'54" en 9ème position


Le bilan est très mitigé . Des mauvaises sensations durant toute la course qui font que je ne me suis pas spécialement régalé ! Un départ trop rapide probablement mais j'avais besoin de me tester . A noter que la  plupart des coureurs qui me précèdent, à l'exception du podium , ont tous fini derrière moi au Trail de Douvres (où je me rends compte aujourd'hui que j'avais fait une belle performance) . Pas évident de passer des trails en montagne qui se courent autour de 8km/h à des trails courts gagnés à près de 13km/h . Mais je ne suis pas trop inquiet et je devrais être mieux le week-end prochain (3 et 4 Octobre où je vais doubler le Trail des Irréductibles le samedi soir et le Trail de St Marcel l'Eclairé le dimanche) mais aussi et surtout le 25 Octobre pour les Templiers ... En attendant encore quelques bonnes séances d'entraînement au programme !   


RESULTATS

Publié dans récits 2009

Commenter cet article

Arthurbaldur 01/10/2009 14:52


Au fait, j’ai vu tout un groupe de passe montagne en VTT ce Dimanche alors que je me dirigeais vers le Mt Thou.



stefjums 30/09/2009 12:32


hei je serai aussi au départ ce samedi pour le trail des irreductibles...se sera surement une course sympa allez à samedi......


Arthurbaldur 29/09/2009 08:59


Ben alors, on teste son mathos le jour de la course ? Pas bien ça !
Finalement, bien ou pas bien les manchons pour les cuisses ?
Ce n'était pas la forme des grands jours mais ce n'est pas plus mal, il vaut mieux que la grande forme arrive fin octobre.


Oslo 28/09/2009 15:53


Pas évident de tester les compresseurs en même temps que de tester sa cheville et d'essayer de faire une belle course. Le plus dommage, c'est que tu n'aies pas pris le plaisir escompté... ce sera
pour la prochaine.
Je te souhaite une bonne suite du programme Templiers ! ;)


Christophe 26/09/2009 10:54


Y a des jours avec et des jours sans, le principal est d'en tirer les enseignements et faire les ajustements qu'il faut dans le plan d'entrainement pour être en forme le jour J.

J'espère te retrouver en grande forme aux Templiers !

A plus

Christophe