Et la Saintélyon pour finir l'année en beauté ...

Publié le par yanshkov

Pas évident d'entamer une grosse préparation pour la Saintélyon quand on a couru les Templiers 6 semaines auparavant . Mais ça laisse quand même un peu de temps pour une dizaine de jours de repos, une phase de travail et une dernière semaine d'affutage ... Sur les conseils de Gilles Guichard, généreusement prodigués du côté de Nant à l'arrivée des Templiers, j'ai essentiellement basé mon entraînement sur le travail au seuil et la vitesse spécifique à la Saintélyon . Les 2 épreuves présentent le même kilométrage mais un terrain et un dénivelé totalement différent . Mathématiquement (n'est-ce pas Patrick ?!!) je devrais mettre environ 6h pour relier Saint Etienne de Lyon . Donc courir beaucoup plus vite qu'il y a 6 semaines . D'où l'importance de l'entraînement au seuil (entre 17 et 18km/h) et à vitesse spécifique course (autour de 14km/h) .  J'ai aussi privilégié l'entraînement sur route car il y aura environ 40km sur bitume et il faut habituer mes petites jambes à cet exercice là . Par contre, plus de sortie longue ni de "gros" week-end foncier afin de ne pas risquer le surentraînement . Et nouveauté, j'ai fait un peu d'électrostimulation avec mon Compex Energy, en mode récupération le plus souvent . 

 

lundi 27 au vendredi 31 octobre : repos total

samedi 1 novembre : 1h de vélo tranquille 28km

 

lundi 3 novembre : aller-retour au boulot en vélo 50km 1h36

mercredi 5 novembre : footing de 6.5km en 31'

jeudi 6 novembre : aller-retour au boulot en vélo 48km 1h30

vendredi 7 novembre : aller-retour au boulot en vélo 48km 1h32 puis footing de 42' avec 6 accélérations de 15"  9,5km

samedi 8 novembre : sortie vélo de 100km dans le Beaujolais en compagnie de quelques triathlètes du club de Villefranche  3h25  1100m+

dimanche 9 novembre : je participe au Toussitrail mais tranquillou dans le rôle du lièvre d'André ! 18km en 1h32 et une ............. 77ème place au classement !

 

 

 

mardi 11 novembre : séance seuil avec 4x 6' récup 3' . Les sensations sont assez bonnes et j'arrive à maintenir une allure autour de 17,5km/h durant les séries .  Total 15km 1h03'

mercredi 12 novembre : aller-retour au boulot en vélo 48km 1h32

jeudi 13 novembre : aller-retour au boulot en vélo 48km 1h33 puis footing de 12,2km en 52'

vendredi 14 novembre : aller-retour au boulot en vélo 48km 1h38

dimanche 16 novembre : 20km du Jogg'iles et une bonne 4ème place en 1h14  (+15' d'échauffement)

 

 

lundi 17 novembre : aller-retour au boulot en vélo 48km 1h42

mardi 18 novembre : footing de 8,2km en 38'

mercredi 19 novembre : aller-retour au boulot en vélo 48km 1h32

jeudi 20 novembre : aller-retour au boulot en vélo 48km 1h30 puis sortie nocturne dans les Monts d'Or avec le groupe Running Conseil . Rythme très très cool, je fais quand même monté un peu les pulses dans 2 ou 3 côtes . 10km 545m+ 1h45 avec les arrêts .

samedi 22 novembre : footing long de 21,4km en 1h35 essentiellement sur route avec peu de dénivelé

 

 

lundi 24 novembre : footing de 8,2km en 37'

mardi 25 novembre : aller-retour au boulot en vélo 48km 1h34

mercredi 26 novembre : séance seuil avec 3x 8' récup 3' . Toujours autour de 17,5km/h, bonnes sensations . Total 17,5km 1h12 

jeudi 27 novembre : aller-retour au boulot en vélo 48km 1h33

samedi 29 novembre : footing de 9,7km en 43'

dimanche 30 novembre : sortie vélo de 94km en 3h tout plat et vent dans le dos !

 

Je pense avoir assez bien réussi ma préparation même si ce ne fut pas facile tout le temps . Aller courir de nuit, en bord de Saône, après le boulot, c'est pas des plus fun (mais pour faire passer le temps, je m'imaginais dans les rues de Lyon, en tête de la Saintélyon !!!) . Et le vélo, à 7h30, quand il fait -4°C, faut en vouloir ! En tout cas je ne ferai pas ça tout le temps . Maintenant l'essentiel du travail est derrière moi, il ne me reste plus qu'une semaine cool avec 2 footings et des lignes droites . Et aussi soigner la récupération et faire de bonnes nuits . Pour autant je ne crois pas que ce soit un gros problème que de courir à minuit . D'ailleurs il y a peu, je me suis souvenu qu'il y a 6 ans, alors que je n'étais pas encore coureur à pied j'avais participé au raid Thiers-Roanne avec mes potes cyclistes . 56km de nuit, on avait fini au petit matin à fond, presque au sprint après avoir alterné très intelligemment marche rapide et footing . Ci-dessous le diplôme souvenir :

 

 

Par contre, malgré la proximité des lieux, je n'ai pas eu le temps de faire de repérage sur le terrain . D'un point de vue logistique ce n'était pas trop évident et comme je ne souhaitais pas faire de trop longues sorties ... Mais je vais m'imprégner du parcours à travers les CR lus sur différents blogs et aussi sur le road-book remis par l'organisation . Et puis en 2004 j'ai participé en relais à 4 avec des collègues du boulot, j'avais fait les 16 premiers kilomètres . Toujours ça de connu !

 

Cette dernière semaine sera aussi marquée par une préparation psychologique !! Car il est quasi certain que les conditions météorologiques ne vont pas être faciles dans la nuit du 6 au 7 décembre . Froid, brouillard, neige, pluie ... ? Boue, verglas, flaques ... ? Tout ça à la fois ? Je crois qu'il faut s'y préparer !! La semaine sera donc aussi consacrée à scruter la météo, à choisir le bon matos, le bon ravito et la bonne stratégie de course ... Et au fil des jours ça peut changer ... (ci-dessous estimation sur Sainte Catherine, je mettrai à jour quotidiennement)

 

 

Au niveau de la frontale, je fais partie des heureux gagnants d'un concours organisé par Petzl et j'arborerai durant la nuit la Petzl Ultra . Certes un peu lourde mais bien équilibrée sur la tête avec la batterie sur l'arrière . Et qu'est ce que ça éclaire bien !! J'ai pu la tester lors de la sortie nocturne Running Conseil . Je me croyais en pleine journée .

 

 

D'un point de vue stratégie, j'ai parfois envie d'opter pour un départ rapide, d'essayer de suivre les meilleurs un moment, pour me faire plaisir et en prendre plein les yeux . Mais n'est-ce pas prendre un risque d'un retour de baton fatal ? Ou alors partir prudemment, un peu comme sur les Templiers, et ramasser les morts (excusez l'expression !!) ? Vu que je rêve d'une place dans les 20 premiers, il ne va de toute façon pas falloir musarder en route !

 

En tout cas j'ai hâte d'être au Parc des Expositions de Saint-Etienne, de rencontrer les copains, sentir la pression monter, de me placer sur la ligne de départ au côté des cadors de la discipline,  de courir, enfin, après de longues minutes d'attente ... 

Publié dans entraînement

Commenter cet article

PH 06/12/2008 14:41

Amuse  toi bien ce soir!!Bonne nuit!

Hervé 06/12/2008 09:25

Allé c'est le jour J. La montée d'adrénaline est là! Bonne chance et laisse transpirer tes sensations.

rémy Viala 06/12/2008 00:43

Bon courage à toi!!A partir de Soucieux, tu pourras voir si tu as bien récupéré des Templiers!!Perso, je te vois bien en dessous des 6h..Merci pour mettre assez précisement le contenu de tes séances..Tu risques de te faire copier!!Bonne course à toi et à bientot sur un vtt!!

Bicshow 03/12/2008 22:37

Tu te places devant (à négocier avec l'orga) vu tes différents classement ça peut se faire pour avoir un dossard prioritaire. Passe leur un mail gentil. Tu coures avec cathy, elle devrait mettre moins de 6h15. Et comme il faut que tu fasses 15 minutes de mieux, à Ste Catherine t'accélère. Comme ça tu auras l'assemblage de tes deux stratégies. Partir avec les bons (Cathy) et partir doucement pour ramasser les morts. En gros tu partiras avec un rythme de 95% bon après il faut tenir 103%

Oslo 03/12/2008 11:52

De bonnes jambes, une approche raisonnée, un entrainement adapté : 3 bonnes raisons pour faire péter un TOP 20 non ? C'est tout le mal que je te souhaite ! J'espère pouvoir te croiser au parc des expos avant le départ, et si je te revois pas d'ici samedi 23h59 je te dis "Bonne course!!!"