Pour repartir de plus belle ...

Publié le par yanshkov

Petit bilan de ma participation non prévue au Trail du Tour de la Grande Casse .


Pourquoi ce trail ?

Premièrement si je vous dis que c'est par manque de motivation et de sensation à l'entraînement que je me suis décidé 2 jours avant à m'inscrire à l'épreuve vous me croyez ? Et pourtant ce n'est pas loin d'être la vérité . De retour de vacances, j'ai eu beaucoup de mal à me remettre au travail comme je l'avais pourtant prévu . Mes bonnes résolutions en matière de séances VMA, seuil et PPG sont très vite passées à la trappe . Pas le goût en fin d'après-midi, après le taf, de me taper une grosse séance . Alors c'est en lisant une interview de Dawa Sharpa sur je ne sais quel magazine que je me suis dis : " Et si tu ne t'entraînais plus la semaine et que tu ne faisais que courir ? " .*  Comme il était prévu que j'accompagne André du côté de Pralognan la Vanoise, ni une ni deux me voilà inscrit de dernière minute au Tour de la Grande Casse .   

* rassurez-vous je suis revenu sur cette décision depuis !

La seconde explication est l'envie pressante de participer à une "grande" course . Mon blog était sous-titré LES AVENTURES DE YANSHKOV NEOPHYTE DU TRAIL QUI REVE DES PLUS GRANDES EPREUVES  . Et ben 3 jours avant la Grande Casse, je me suis réveillé en me disant qu'il était temps d'arrêter de rêver  et qu'il était venu l'heure ,pour moi aussi,de relever le défi de l'ultra, sans attendre la course des Templiers dans 2 bons mois . En fait depuis le Trail du Pilat où j'ai finis assez frais les 40km en moins de 3h50 et le stage autour du Mont Blanc, j'ai pris un peu mieux conscience de mes capacités . Ainsi je ne suis pas parti à l'assaut des 63km et 3800m+ sans savoir en moi même que j'étais tout à fait capable de le faire . La question était plutôt : " En combien de temps et dans quel état à l'arrivée ? " .

Et puis peut être qu'un an après mon opération du genou  j'avais envie de m'offrir un joli cadeau !


Ce que j'en retiens :

Et ben qu'on s'en fait une montagne pour pas grand chose de ces longs trails en ...............montagne !!! Plus sérieusement; 9h30 de marche/course, ça passe assez vite en fait, malgré une forme moyenne .

Dans les côtes, je n'avais plus les jambes de juin/juillet mais avec le manque d'entraînement et 2kg en plus rien d'anormal ! J'ai grimpé les 3870m de dénivelé positif pendant un total de 5h23' soit 719m+/h . Je pense que je peux atteindre les 800m+/h en étant bien en forme (et donc gagner une demi-heure rien qu'en montée !) .

Le plus difficile pour moi a été les descentes, bien trop longues à mon goût, surtout celle menant à l'arrivée . C'est là qu'il y a du boulot et que je peux gagner aussi énormément de temps  . Pour cela il va vraiment falloir faire du renforcement musculaire cet hiver .

J'ai aussi le problème récurrant de manque de gnac !! Je gère trop sans doute et passe à pas mal d'endroits en marchant alors que je pourais trottiner . Il n'y a qu'à voir comment je me suis fait lâcher par Daniel Boebion dans le col du Palet ! En même temps c'est peut être cette façon de faire qui m'a permis de ne pas avoir de passage à vide et de ne connaître aucune baisse de régime durant les 9h30 de course . Il va falloir apprendre à mixer ces deux paramètres que sont la vitesse et la gestion afin d'aller loin mais ........... vite ! 

Niveau récupération, j'ai eu des grosses courbatures sur le devant des cuisses pendant près de 5 jours mais ça allait de mieux en mieux au fil du temps . C'est sûr je n'aurai pas pu recourir immédiatement après ce trail . Cependant j'ai integré quelques aller-retours au boulot en vélo la semaine suivant l'épreuve dont un dès le lundi, pas bien vite c'est sûr mais qui aura eu le mérite d'accélérer la récupération . Et hier petit footing de 9km pendant  42' qui m'a permis de constater que tout allait bien et que j'étais près pour une grosse prépa Templiers ... 

En ce qui concerne mes chaussures, je suis assez satisfait des Lafuma Activ Trail que j'utiliserai à coup sûr du côté de Nant . Seul hic, les petits cailloux qui pénètrent à l'intérieur des chaussures et qui m'ont obligé à un arrêt pour les retirer . Peut être devrais-je songer à utiliser des guêtres ?   

Pour ce qui est de mon sac à dos, pas toujours très pratique : deux petites poches sur la ceinture et 2 filets sur les côtés pour y mettre des gels et le tube de Sporténine . Par contre pour atteindre le reste de ravito à l'intérieure du sac, il faut bien sûr le retirer du dos ce qui n'est pas très pratique . Idem pour remplir la poche à eau . C'est pourquoi je m'élancerai sur les prochains trails longs avec un nouveau sac, le Salomon XA Pro Pack Vest 15 où je pourrai glisser dans les poches ventrales mes petits sandwichs et autres victuailles mais aussi transporter 2 bidons à hauteur des épaules, beaucoup plus pratique à remplir .

Côté alimentation, je ne dois pas faire beaucoup d'erreur puisque je n'ai connu aucun souci gastrique ni aucune hypo durant l'année . Sur la Grande Casse, j'ai opté pour un déjeuner à base de gateau sport Maxim accompagné de thé puis j'ai mangé régulièrement pendant la course : une tranche de pain de mie aux 7 céréales  avec crème de marron au bout d'une heure, une autre tranche avec un morceau de cake salé fait maison * et des fruits secs à mi-course (après 5h) . A cela s'ajoute la prise d'un comprimé de Sporténine toute les heures, quelques encas à chaque ravito (saucissons,morceau de banane,fruits secs ...) ainsi qu'un verre ou deux de coca sans oublier une gorgée de gel énergétique Maxim avant chaque moment difficile (en général au pied des cols) . Sinon j'ai pu constater que je n'avais pas besoin de boire exclusivement de la boisson Maxim Neutre à base de polymères de glucose . Je suis parti avec un peu moins d'1,5L puis j'ai tourné à l'eau, les réserves étant suffisantes pour finir la course . Et en plus je n'ai pas chopé ce petit point que j'avais l'habitude de prendre sur les autres trails . A l'arrivée mon sac était encore rempli de ravito, je sais maintenant que je peux partir beaucoup plus léger .

* cake salé sport Yanshkov : 300g de farine, 3 oeufs, 10cl bière sans alcool, 10cl de lait de soja, 150g de Comté rapé, un peu de carottes rapées et d'herbes de Provence, sel et bicarbonate de soude . 45' au four T.6  

Quelques bobos mais assez minimes : une petite ampoule sur l'extérieur du talon droit mais sans gêne particulière mais aussi et surtout l'ongle du pouce bien bleu à l'arrivée ! La faute à un ongle qui dépassait un peu trop mais je dois pouvoir rectifier cela très facilement avec un peu plus d'attention et une coupe régulière des mes petits orteils ...



Conclusion

Ce Trail du Tour de la Grande Casse m'aura permis de prendre encore un peu plus confiance en moi sur mes capacités à aligner les kilomètres . Je suis maintenant très optimiste pour les Templiers et suis motivé à 200% pour les 8 semaines de préparation . 

PS : quelques mots sur l'UTMB que j'ai vécu par procuration devant mon écran d'ordinateur ce week-end . J'ai suivi heure par heure le déroulement de la course afin de suivre la progression des copains mais aussi des favoris . J'ai souffert avec eux, j'ai été triste lors des abandons de certains et j'ai vibré en voyant les places grapillées au fil des heures par les autres . Qu'on le veuille ou non, cette épreuve est à part et me fait envie . Car finalement en y regardant de plus près c'est probablement l'une des courses les plus dures au monde mais où j'ai pourtant l'impression que  tout le monde part avec la même chance au départ . Avoir un gros moteur ne suffit pas, il faut aussi savoir gerer impeccablement,avoir une humilité sans faille et aussi un peu de chance pour faire le tour complet du toit de l'Europe . 

Alors pourquoi pas moi très bientôt ? Jusqu'à présent la raison me disait de patienter, d'attendre quelques années avant de me lancer un tel défi  .  Mais de nombreuses rencontres cette année avec des traileurs ayant déjà fait l'UTMB m'ont prouvé qu'il n'y avait pas besoin d'être un surhomme pour accomplir l'exploit . C'est vrai quoi, on a tous 2 bras et 2 jambes et 2 poumons . Bien sûr la préparation d'une telle course demande quand même beaucoup d'abnégation dans la vie de tous les jours et c'est probablement ça le plus dur . A moins que ce ne soit de s'inscrire qui soit le plus difficile . En tout cas j'ai encore jusqu'à la fin de l'année pour décider de me lancer dans l'aventure . Pas celle de l'UTMB pour l'instant mais celle de la CCC (Courmayeur Champex Chamonix 98km 5500m+) ... A voir ... 

Publié dans entraînement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Oslo 08/09/2008 11:40

Belle synthèse... et merci pour la recette du cake salé ;)Pour le sac, bon choix le Pro Pack Vest, je l'ai repéré pour m'envoyer des ultras l'an prochain. D'ici là, le Quechua de 10L suffira...Pour l'UTMB, si tu en as envie et si tu penses pouvoir organiser ton quotidien pour accepter la préparation qu'il faut : FONCE ! On n'a qu'une vie après tout...  

Arthurbaldur 07/09/2008 18:05

Après l'UTMB, il y a une suite toute trouvée ... la petite trotte bien sur !Sinon, vu le nombre d'ultra existant, on ne risque pas de s'ennuyer !

Bicshow 05/09/2008 23:00

Off course pour s'enscrire sur la CCC, t'as largement le niveau tu es déjà bien meilleur que moi qui fait 6h sur le Pilatrail (toi 3h50) en considérant d'ailleurs que c'était une bonne perf.Par contre pas d'impasse sur le Bugul Noz en 2009 !!! attention !!

gaucher patrick 05/09/2008 16:58

L'UTMB c'est magique.Le LAB et surtout les travaux de la maison m'oblige à attendre 2010.Sinon je n'hésiterai pas une minute pour 2009,mais avec une grosse prépa.L'année 2009 va s'organiser, en gros,comme suis:UTMB en 4 jours en juin(raid light,tu m'a donné envie),et le tour de beaufoirtain.Pour le reste quelque sejour en altitude toujours du coté de CHAMONIX.@+ et encore bravo yann.

yanshkov 05/09/2008 17:25


Merci Patrick . On va peut être se croiser alors, sur le stage Raidlight et sur le Tour du Beaufortain (mais j'ai entendu dire qu'il se déroulerai sur une seule journée, alors ce serait sans moi
...) .

A+


romain 05/09/2008 13:52

Que d'enseignements !!!!En effet, la PPG est très importante pour la prépa des trails, tous les traileurs devraient en faire.Pour l'UTMB, je pense que c'est bcp bcp, mais alors bcp trop tôt !!!Un pari comme la CCC ou autre de ce style serait possible, mais au delà ... (?!)Bonne récup!

yanshkov 05/09/2008 17:23



Bcp trop tôt je ne sais pas . Sur quoi se base t-on pour affirmer cela . Je pense qu'un mec de trente ans bien préparé ira plus loin et mieux qu'un mec de quarante ans moins bien préparé .
Le plus important n'est pas l'age mais le passé sportif .

Tu verras une fois bouclé les Templiers, ça va te titiller !!!