Trail de la Côtière

Publié le par yanshkov

En ce dernier dimanche du mois d'avril, 3 possibilités s'offrent aux coureurs de la région lyonnaise : le marathon et les 10 km de Lyon et le trail de la Côtière à Beynost . Si l'idée de faire un temps sur un dix bornes plat me trotte dans la tête, ma préparation axée trail me fait prendre la direction de la Plaine de l'Ain pour une sympathique épreuve de 16km et 420m+ (loin des 566m+ annoncés sur la brochure) .

Sur la ligne de départ, sous un magnifique ciel bleu, nous ne sommes pas très nombreux, à peine 70 . Sans doute la faute à un calendrier riche en évènements mais qui s'en plaindrait ? Je ne connais pas grand monde hormis
Caroline avec qui j'échange quelques mots . On se connait uniquement à travers nos blogs et c'est bien sympa de se croiser en "vrai" !  Un autre visage m'est familié, celui de Franck Bussière du Team Asics , 2ème aux Cabornis début mars . 

Le départ est donné . Ca part assez tranquillement et discute un peu . Mais très vite la route s'élève et je prend la tête du peloton au côté de Bussière . Après 1 kilomètre nous nous engageons sur le premier sentier . Je suis assez bien et cours devant, à mon rythme . Des petits passages techniques s'enchaînent mais rien de trop dur en ce début de course . Cependant à la sortie d'un single-track, alors que l'on retrouve la route, j'ai pris quelques longueurs d'avance sur le coureur du Team Asics ! Est-ce bien raisonnable ? Est-ce du bluff de sa part ? Quoi qu'il en soit j'ai pas trop envie de courir tout seul, on n'a même pas encore fait 10 minutes . Je ralentis un peu et le laisse revenir à mes côtés . Nous sommes sur un plateau et c'est donc tout plat pendant un petit moment . Je me retourne pour constater que le trou est fait avec les poursuivants . Je suis bien content de la situation, en tête d'un trail avec Franck Bussière, ça le fait non ? La folle idée de l'accompagner jusqu'au bout me traverse même l'esprit . On discute vite fait et je suis flatté d'apprendre qu'il connait mon blog ! Mais pas question de me disperser, il faut rester concentré pour la descente qui arrive . Et je suis là aussi satisfait d'avoir retrouvé des bonnes sensations dans cet exercice si particulier . Je descends relativement relâché, le pied quoi !
 


On chemine ensuite sur un petit sentier en montagnes russes dans un sous-bois avant d'atteindre le premier ravito . Je n'y prends rien, j'ai pris le camel avec moi ( il doit bien faire une vingtaine de degrés) . Par contre Franck prend le temps de boire un coup et je prends à nouveau quelques mètres d'avance . Mais je n'en profite pas et il recolle très vite à mes basques . Par la suite, on manque de peu de partir dans une mauvaise direction . Le motard qui nous ouvre la route ne connaît pas mieux que nous l'itinéraire et à un embranchement il s'engage sur la gauche . Mais il m'a semblé voir de la rubalise accrochée au bord du chemin partant sur la droite . On suit la moto une cinquantaine de mètres mais persuadés que nous commettons une erreur nous faisons demi-tour . Sage décision, nous étions bien en train de nous égarer . 

A l'amorce d'un long faux plat montant, sur un large chemin, mon compagnon accélère un peu, suffisamment en tout cas pour me distancer légèrement . La pente s'accentue par la suite et je finis en marchant le petit single-track qui nous ramène sur le plateau . J'ai toujours Franck en point de mire sur une longue portion plate où nous courons sur un chemin assez roulant, à l'orée d'un bois, le long de champs agricoles .  J'ai repris une bonne vitesse de croisière mais le mal est fait et l'écart avec la tête est déjà conséquent . Je fais le point rapidement : ma montre m'indique que nous avons fait 300m de dénivelé et qu'il doit donc rester de belles côtes avant l'arrivée . Je me retourne et j'aperçois un maillot rouge au loin, en embuscade . Il ne va pas falloir trop faiblir pour conserver la deuxième place . 

Après cette longue section de plat, nous retrouvons de la descente . Pas évidente celle-ci, bien prononcée et recouverte de gros galets . Mais mes progrès dans les descentes sont à nouveau confirmés et je suis optimiste quant à la conservation de ma place . Le final du parcours revient sur les chemins initiaux mais en sens inverse . Je sais donc à quoi m'attendre et je ne m'affole pas dans la côte qui une fois de plus nous permet de grimper sur le plateau . Je passe en marchant dans les gros pourcentages et relance sur le chemin en faux plat montant qui suit . J'ai à nouveau le premier en vue mais loin quand même ... Derrière aussi je vois mon poursuivant mais pas de souci, il ne recollera pas . Un peu de goudron où j'allonge la foulée, une dernière descente technique et pour finir une surprise : un passage très raide qui semble avoir été crée juste pour le trail . C'est certes pas très long mais ça fait bien mal aux cuisses ! Je franchis la ligne en 1h05 après un dernier kilomètre en faux plat descendant sur la route .

Bilan très positif donc, j'ai retrouvé de bonnes sensations en descente et j'ai bien géré ma course aujourd'hui, en atteste la courbe de ma fréquence cardiaque . J'ai essayé d'appliquer la méthode "Nico Darmaillacq" qui consiste à gérer les montées et descendre vite derrière . On constate bien qu'il n'y a pas de baisse conséquente de mes pulses, hormis lors de la première descente où au lieu de parler avec Franck, j'aurai dû lui mettre un peu la pression ...!! Mais je suis à 2 minutes à l'arrivée donc je crois qu'il n'y avait pas grand chose à faire contre lui . Dire qu'il court le trail du Nivolet-Revard la semaine prochaine et qu'il ne s'est probablement pas livré totalement aujourd'hui . J'ai encore du boulot moi !! Place quand même à la récupération avant le trail du Pont du Gard le 8 mai .

 

Merci à la gentille ostéopathe qui m'a confirmé que mes petites tensions au niveau du cou n'étaient pas bien grave . Bravo à Ph pour sa course et sa première place en espoir, félicitations à Caro, une gagne de plus !


Et un bravo aux organisateurs : le tracé est agréable, pas trop difficile et accessible à tous . Deux suggestions cependant . Il faudrait mettre un peu plus l'accent sur le balisage afin d'éviter d'avoir besoin que des motos ouvrent la route . Et pour les T-Shirt offerts, pensez aux tailles S ou M, merci ...

Publié dans courses

Commenter cet article

niko DARMAILLACQ 30/04/2008 09:07

Slt Yann !Joli récit, et jolie performance !!!  Franck doit être en pleine forme, car il a fait du Nivolet son premier objectif d ela saison il me semble ...J'ai regardé un peu la courbe, et on voit bien que sur 1 heure de course, ta FC est restée dans une fourchette de 5 pulsations tout le long, quelque soit le dénivellé, ce qui confirme mon hypothèse de départ ! ... après, faudra voir sur une course avec un dénivellé beaucoup lus marqué et plus longue, mais déjà, il me semble qu'il y a de bons indicateurs .A signes sur 2 heures, avc les 1200 de D+, la courbe sera aussi intéressante ...  dispo surement (que) lundi sur le blog ...a+ et bons trails !!nikolas

Pat 28/04/2008 21:07

Sûr que ça le fait !!! Tranquille le Yan !!! Bravo en tout cas !Une petite virée à Douvres ce dimanche ?

caro 28/04/2008 16:04

Bravo à toi, bien contente d'avoir pu te rencontrer "de visu"! Apparemment, tu as même eu le temps de taper la discute avec Francky... Facile quoi...Pendant que moi j'étais toute seule dans mon coin!A bientôt sur un trail en tous cas!

fxd 28/04/2008 08:48

Anecdote du dimanche matin:7h30, je suis sur le parking de la Poste a Albigny/Saone en train de charger les velos des Gones direction la 2nde manche de la Coupe Rhone-Alpes en Savoie. Je vois Murielle qui passe en coup de vent au Tabac-Presse.Arrive sur place, coup de fil de Yann... N'ayant pas vu l'heure passer au volant, je lui demande:"Vous partez bientot?"Et lui me repond:"Ben, euh, je suis deja arrive en fait!".Gros decalage horaire entre la Savoie et l'Ain, j'etais un peu ailleurs...Bravo en tous cas a toi pour cette belle place sous ces belles couleurs et a notre expatrie roumain pour sa nouvelle victoire en espoir.

romain 27/04/2008 22:14

Hé bien! Je vois que les nouvelles sont bonnes!Félicitations à toi!Les sensations ont l'ait très bonnes...Continue comme ca, c'est super!